L'info passée au crible

Écoles : avant le Covid-19, y avait-il "chaque année 250 décès liés à la grippe" ?

Felicia Sideris
Publié le 11 décembre 2021 à 12h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ENFANTS - La présidente de la Société française de pédiatrie a affirmé vendredi que la grippe faisait déjà, avant le Covid-19, près de 250 victimes chaque année dans les écoles. Ce chiffre est surestimé.

Le chiffre devait permettre de répondre à une "insoluble controverse". Interrogée par Mediapart sur le rôle des enfants dans la propagation du Covid-19, Christèle Gras-Le Guen, la présidente de la Société française de pédiatrie (SPF), a réagi aux propos tenus par l'épidémiologiste Dominique Costagliola. 

Devant le Sénat, cette dernière avait rappelé que 15 enfants de 10 à 19 ans étaient morts depuis le début de l'épidémie et trois enfants de 5 à 11 ans. Ce à quoi la Société française de pédiatrie a voulu opposer d'autres données. Selon elle, il y aurait chaque année "250 décès chez les 0-19 ans" dus à la grippe saisonnière. Et pourtant "aucune fermeture de classe ou de collectivité n’a jamais été envisagée". Qu'en est-il réellement ? 

122 victimes en cinq ans

Ce bilan mortifère apparaît comme alarmant. Mais il est loin de la réalité, à en croire les différentes données disponibles. Dans son dernier bilan sur les hospitalisations avec diagnostic de grippe en France, publié en mars 2019, Santé publique France donne en effet des chiffres très éloignés de ceux de la société savante. Pour la tranche utilisée par l'agence nationale de santé publique, soit celle des 0 à 20 ans, il y a ainsi eu 27 décès parmi les cas de grippe hospitalisés en France pour la saison 2012/2013. C'est dix fois moins que le chiffre de la SFP. 

Dans les détails, 16 décès ont été enregistrés la saison d'après, suivis de 30 décès, puis d'un record de 36 victimes en 2015/2016, saison la plus importante en termes d'hospitalisations, et enfin 13 décès pour la saison d'après. En tout, cela fait 122 victimes enregistrées entre 2012 et 2017, soit une moyenne de 24 décès par an.

On est donc loin des centaines de décès annuels qui seraient imputés à la grippe selon la Société française de pédiatrie. Ce n'est pas la première fois que cette société savante créée la polémique. Le mois dernier, elle avait déjà assuré que les moins de 12 ans ne véhiculent pas le Covid-19. Une position qui, comme nous vous l'expliquions ici, va à l'encontre des observations de l'OMS et de multiples spécialistes.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris