Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète
En Direct

EN DIRECT - Covid-19 : près de 11 millions de tests la semaine dernière en France

La rédaction de TF1info
Publié le 26 janvier 2022 à 12h18, mis à jour le 27 janvier 2022 à 12h16
JT Perso
L'essentiel

Près de 11 millions de tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière.

Selon le ministère de la Santé, le pic est passé en la matière.

Suivez les dernières infos.

aujourd'hui

CROISSANCE AUX ÉTATS-UNIS


Portés par les plans de relance, les États-Unis ont enregistré en 2021 leur plus forte croissance économique depuis 1984, avec une hausse de 5,7% du produit intérieur brut (PIB). Cette dynamique s'explique, notamment, par la hausse des dépenses de consommation des ménages (+7,9%) et les investissements des entreprises dans le pays (+9,5%), explique le département du Commerce dans une première estimation préliminaire publiée ce jeudi. 


Ce fort rebond doit, toutefois, être relativisé. En effet, l'année précédente l'économie américaine a été confrontée à une contraction historique de la croissance (-3,5%, plus forte baisse depuis 1946). En outre, la nouvelle vague épidémique, impulsée par le variant Omicron, fait peser les incertitudes et inquiétudes sur les résultats de l'année 2022. 

JUSTIN TRUDEAU À L'ISOLEMENT


Justin Trudeau a annoncé ce jeudi qu'il était cas contact d'une personne contaminée par le Covid-19. "Le résultat de mon test rapide a été négatif. [...] Je m’isole pendant 5 jours", a indiqué le Premier ministre canadien. "Je me sens bien et je travaillerai à la maison", ajoute-t-il.

PILULE ANTI-COVID DE PFIZER 


L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné jeudi son feu vert au Paxlovid, la pilule anti-Covid de Pfizer. Elle devient le premier médicament antiviral, pris par voie orale de ce type, autorisé au sein de l'Union européenne.

Le législateur européen conseille d'en limiter l'usage à certains publics

FOOTBALL


Le défenseur brésilien de l'Atletico Madrid, Felipe, a été testé positif au Covid-19 ce jeudi. Le joueur de 32 ans "reste en isolement dans le strict respect des recommandations des autorités sanitaires", a précisé le club "Colchonero".


L’ancien stoppeur de Porto rejoint à l'isolement le gardien de but slovaque, Jan Oblak, également contrôlé positif au Covid mardi. 

AUTOTESTS 


Des établissements scolaires de plusieurs régions affirment avoir reçu des kits d’auto-dépistage périmés ou sur le point de l’être. Selon le ministère, ils proviendraient d’un stock de 54 millions d’unités commandées au printemps 2021.

L'EMA APPROUVE LA PILULE ANTI-COVID DE PFIZER


L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé jeudi le Paxlovid, la pilule anti-Covid de Pfizer. Celle-ci devient le premier médicament antiviral pris par voie orale autorisé au sein de l'Union européenne. 


L'EMA "a recommandé d'autoriser Paxlovid pour le traitement du Covid-19 chez les adultes qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru que la maladie devienne grave", a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.

VERS UNE RÉDUCTION D'UN DEMI-MILLION D'HOSPITALISATIONS ?


Les injections de rappel pourraient réduire les futures hospitalisations en Europe d'au moins un demi-million, a déclaré ce jeudi l'agence de santé publique de l'Union européenne (UE), alors même que le variant Omicron se propage à un rythme sans précédent.


"L'adoption actuelle d'une dose de rappel réalisée début janvier pourrait réduire les futures admissions à l'hôpital Omicron de 500.000 à 800.000 (en Europe, ndlr)", a déclaré le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).


"L'extension du programme de rappel à toutes les personnes précédemment vaccinées pourrait réduire les admissions de 300 000 à 500 000 autres", a ensuite ajouté l'ECDC.


Les chiffres couvrent les 27 pays de l'UE, ainsi que la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein. Actuellement, environ 70 % des 450 millions d'habitants de l'UE ont reçu deux doses d'un vaccin Covid et la moitié d'entre eux ont reçu un rappel.

FIN DU PASS SANITAIRE EN CATALOGNE DÈS VENDREDI 


La région espagnole de Catalogne a décidé de mettre fin à partir de ce vendredi à l'obligation de présenter un pass sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants et salles de sport, le jugeant peu efficace face à la grande contagiosité d'Omicron.


"Une partie importante de la population est à nouveau susceptible d'être infectée par le virus", à cause d'Omicron, "indépendamment de son statut vaccinal ou du fait d'avoir déjà contracté la maladie", a justifié, dans un communiqué, le gouvernement régional qui suit ainsi l'avis de son comité d'experts. "En conséquence, l'efficacité de l'utilisation obligatoire du certificat Covid diminue", a-t-il ajouté.


Si le nombre de cas reste toujours très élevé dans la région, les hôpitaux ne sont pas aussi saturés que les autorités pouvaient le craindre dans leurs scénarios les plus pessimistes.

LA BARRE DES 200.000 CAS QUOTIDIENS FRANCHIT EN ALLEMAGNE 


La vague allemande d'Omicron se poursuit, avec un nombre record de nouvelles infections quotidiennes. Le pays a franchit pour la première fois depuis le début de la pandémie le seuil des 200.000 cas positifs au Covid-19.

ALLÈGEMENT DE LA QUARANTAINE À HONG-KONG 


Hong Kong a annoncé raccourcir son exigence de quarantaine de 21 jours à 14 jours pour les voyageurs entrants à partir du 5 février prochain. 


"Tous les arrivants à Hong Kong seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans des hôtels désignés", a annoncé la dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam. Une décision "purement basée sur la science", au vu de la période d'incubation plus courte du nouveau variant Omicron, a-t-elle dit. 


A l'issue de la quarantaine, les voyageurs devront observer une période "d'auto-contrôle" pendant sept jours, a-t-elle précisé. 


A l'instar de la Chine continentale, le territoire poursuit une stratégie "zéro Covid" qui a permis de contenir les contaminations à un très faible niveau, mais qui coupe ce centre international de la finance du reste du monde depuis deux ans.

MINISTRE POLONAIS DE LA DÉFENSE NATIONALE, POSITIF 


Mariusz Błaszczak, ministre de la Défense nationale polonaise, a tweeté ce jeudi être positif au Covid-19. "Malheureusement, le coronavirus m'a ausi attrapé", déplore-t-il. Mais, "je vais bien", rassure-t-il ensuite en précisant qu'il va s'isoler. "Prenons soin de nous et respectons les règles de sécurité", a rappelé le ministre polonais, tandis qu'un nouveau record quotidien de nombre de cas de Covid a été enregistré, soit 57.659.

11 MILLIONS DE TESTS RÉALISÉS LA SEMAINE DERNIÈRE, LE PIC PASSÉ


Près de 11 millions de tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière, confirmant le léger recul observé depuis la rentrée scolaire de janvier, selon des chiffres publiés ce jeudi par le ministère de la Santé.


Le pic des tests est donc passé : avec 10,65 millions de dépistages PCR et antigéniques, validés entre le 17 et le 23 janvier 2022, contre 11,32 millions la semaine d'avant. La demande "diminue pour la deuxième semaine consécutive", constate la Direction des statistiques (Drees).


Après neuf semaines de hausse continue - des vacances de la Toussaint jusqu'à la rentrée de janvier -, ce reflux concerne particulièrement les enfants et les jeunes adultes, tandis que les chiffres se stabilisent dans les classes d'âge de plus de 25 ans.


Conséquence ? La facture, déjà lourde pour l'Assurance maladie, devraient coûter 1,6 milliard d'euros rien qu'en janvier pour les tests, a souligné ce mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

 2,5 MILLIONS DE DOLLARS PAR AN POUR UN GROUPE D'ANTIVAX 


Selon une étude, menée par le Center for Countering Digital Hate, et relayée par The Guardian, un groupe d'écrivains sceptiques aux vaccins anti-Covid génèrent des revenus d'au moins 2,5 millions de dollars par an en publiant des newsletters auprès de dizaines de milliers d'abonnés sur la plateforme de publication en ligne Substack. 

ÉTATS-UNIS : PRÈS DE 2 MILLIONS DE DOSES ENVOYÉES VERS L'OUGANDA


Les Etats-Unis vont livrer 1.684.800 doses du vaccin Pfizer contre le Covid-19 à l'Ouganda, via le mécanisme international Covax, a indiqué ce jeudi  un responsable de la Maison Blanche. "Les Etats-Unis seront l'arsenal de vaccins" du monde, a-t-il asséné, reprenant une expression chère au président Biden.


"Nous menons l'effort mondial de vaccination parce que c'est ce qu'il faut faire, à la fois moralement, d'un point de vue sanitaire mondial, et pour notre sécurité collective", a-t-il encore fait valoir. 


La Maison Blanche a insisté, comme pour chaque livraison, sur le fait que ces dons de vaccins étaient faits "sans condition", sous-entendant que ce n'est pas forcément le cas pour ceux effectués par d'autres, notamment la Chine.


Les Etats-Unis ont promis de faire don au total de plus d'un milliard de doses à des pays pauvres, dont 400 millions ont déjà été expédiées.


Selon l'université Johns Hopkins, seulement 4,36% de la population de l'Ouganda est entièrement vaccinée. Ce pays de l'est de l'Afrique, qui comptait en 2019 un peu plus de 44 millions d'habitants selon la Banque mondiale, est considéré comme l'un des plus pauvres au monde. 

REFUS D'OPÉRER UN MALADE NON VACCINÉ, LE PÈRE TÉMOIGNE 


Le patient de 31 ans refuse de se faire vacciner contre le Covid-19, en dépit du refus de l'hôpital de Boston de l'opérer du cœur. "Cela va fondamentalement à l'encontre de ses principes, il n'y croit pas", a plaidé David Ferguson, son père, en soulignant qu'il était désormais "poussé dans ses derniers retranchements". 


Ce dernier dit toutefois respecter le "choix" de son fils et envisage désormais de le transférer dans un autre établissement de santé, mais le "temps presse", a-t-il redouté, pour le jeune malade déjà très affaibli. 

DISTRIBUTION DE TESTS ET DE MASQUES AUX ÉTATS-UNIS


Dans un tweet, le président Joe Biden s'est félicité de distribuer gratuitement  des tests anti-Covid, ainsi que des masques FFP2, chaque semaine aux personnes vaccinées. "Nous travaillons pour freiner le Covid-19 et protéger les américains. Ensemble, nous nous en sortirons", a-t-il ensuite affirmé.

LE 2 FÉVRIER, LE PIC ÉPIDÉMIQUE SERA-T-IL ATTEINT ? 


D'après les données de l'Institut de Santé Globale (ISG) de Genève, ainsi que celles du Swiss Data Science Center, et relayées par l'épidémiologiste Antoine Flahault, le pic épidémique de la 5ème vague pourrait être atteint autour du 2 février en France.

"ENCORE QUELQUES MOIS DIFFICILES", PRÉVIENT L'INFECTIOLOGUE


D'après l'infectiologue, "des mois difficiles" attendent encore la population française. Il s envisage une embellie de la situation sanitaire, "mi-mars prochain".

"NE PAS LÂCHER LE DÉPISTAGE", MARTÈLE G.PIALOUX


Gilles Pialoux a regretté ce jeudi que le taux de vaccination soit si faible chez les enfants, contrairement aux voisins espagnols, au même titre que les dépistages avant que les bambins ne se présentent à l'école. 


Cette baisse de tests est en partie responsable, selon lui, de la hausse des contaminations, qui a atteint le triste record de 500.000 cas positifs ce mardi. "Il ne faut pas lâcher le dépistage, ni les gestes barrières", a-t-il alors affirmé.


L'infectiologue a lancé par ailleurs un appel à la population à aller recevoir sa dose de rappel. 

SOIGNER TOUT LE MONDE, "PAS DE SÉGREGATION" POUR G.PIALOUX


Si Gilles Pialoux, infectiologue et invité ce jeudi sur LCI, ne comprend pas pourquoi les anti-vaccins n'utilisent pas le seul outil efficace contre le virus -le vaccin-, il n'estime pas "éthique" de trier les malades en fonction de leur statut vaccinal.  

TÉLÉTRAVAIL : "DERNIER COUP DE COLLIER", AFFIRME E.BORNE


Elisabeth Borne a appelé ce jeudi, sur Cnews, les salariés "à un dernier coup de collier" pour le télétravail, renforcé en décembre dernier en raison du variant Omicron, avant de redonner la main aux entreprises dès la semaine prochaine.  

MAROC : MOBILISATION POUR LA RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES


Les professionnels de l'industrie du tourisme au Maroc ont manifesté ce mercredi pour dénoncer la fermeture des frontières, en vigueur depuis deux mois pour juguler la propagation du variant Omicron.


Rassemblés devant le siège du ministère du Tourisme à Rabat, à l'appel de l’Association nationale des agences de voyages (ANAV), près de 200 voyagistes ont ainsi appelé à la réouverture des frontières, fermées depuis le 29 novembre.


Ces voyagistes se disent notamment "exclus" du plan de soutien au tourisme de deux milliards de dirhams (soit 190 millions d'euros) approuvé le 18 janvier par le gouvernement. L'aide prévoit le versement d'une indemnité de 2.000 dirhams (190 euros) par mois durant le premier trimestre 2022 pour l'ensemble des employés de ce secteur qui pesait près de 7% du PIB marocain en 2019. Mais aussi d'allouer un milliard de dirhams (95 millions d'euros) en soutien aux hôteliers pour préparer la reprise d'activité (entretien, rénovation, formation, etc.).


Mais, ces mesures n'apaisent pas la colère des opérateurs. D'autres manifestations sont prévues en cas de maintien de la fermeture de l'espace aérien marocain. Le gouvernement, lui, doit se prononcer d'ici le 31 janvier sur une possible réouverture des frontières du pays.

MODERNA : VACCIN SPÉCIFIQUE POUR LUTTER CONTRE OMICRON 


L'entreprise américaine Moderna a annoncé ce mercredi avoir commencé des essais cliniques d'une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement pour enrayer le variant Omicron qui a plongé l'Europe dans une cinquième vague depuis décembre dernier. 

Santé et bien être

Omicron : Moderna débute des essais pour un rappel de vaccin spécifique

Publié aujourd’hui à 7h51

FIN DES RESTRICTIONS EN ANGLETERRE 


L'Angleterre laisse derrière elle, ce jeudi, la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur pour lutter contre le Covid-19, avec lequel la population va s'habituer à vivre comme elle le fait avec la grippe. C'est en tout cas ce qu'espère le gouvernement britannique.


Ainsi, après avoir mis un terme, il y a une semaine, à la recommandation de travailler chez soi pour ceux qui le peuvent, l'Angleterre abandonne à présent les autres restrictions - parmi les plus légères en Europe - introduites en décembre face à la déferlante de cas Omicron : comme l'obligation du port du masque en intérieur dans les lieux publics, ou encore du passeport vaccinal pour les événements accueillant un public nombreux.


Ce vent de liberté tombe à point pour son Premier ministre, Boris Johnson, plus que jamais fragilisé à la tête par le scandale des fêtes à Downing Street au mépris des règles anti-coronavirus.

REPRISE DES ORCHESTRES AUX ÉTATS-UNIS 


De nombreux orchestres professionnels à travers les Etats-Unis ont repris les spectacles en présentiel, jonglant entre une montagne de mesures de sécurité, liées au Covid-19, et la reconquête d'un public hésitant à revenir dans les salles de concert.


Début 2020, l'Orchestre symphonique national de Washington (NSO) avait prévu sa première tournée internationale avec le chef d'orchestre Gianandrea Noseda ainsi qu'un cycle dédié à Beethoven pour le 250ème anniversaire du compositeur de légende. 


Mais la pandémie en a décidé autrement. L'ensemble musical n'a pas pu se produire au prestigieux Kennedy Center pendant 18 mois et le cycle Beethoven a dû être reprogrammé, débutant enfin ce mois de janvier jusqu'en... 2023.

COSTA RICA : DES ANTIVAX S'INTRODUISENT DANS UN HÔPITAL


 Un groupe présumé opposé au vaccin anti-Covid s'est introduit ce mercredi dans un hôpital à Heredia, au Costa Rica, attaquant agents de sécurité, patients et personnel médical, afin d'en faire sortir de force un garçon de six ans, selon les autorités sanitaires.


"L'hôpital a été attaqué par un groupe d'anti-vaccins qui sont entrés de manière violente, ont agressé les agents, les patients et le personnel et ont mis en danger tout le monde à l'intérieur", a relaté la directrice du centre médical, Priscilla Balmaceda. 


Pour l'heure, l'enfant est toujours hospitalisé et ne pourra sortir qu'"une fois que les services de pédiatrie et de travail social de l'hôpital l'auront autorisé", a-t-elle précisé.


Selon cette dernière, le groupe d'une trentaine de personnes tentait de faire sortir l'enfant non-vacciné (en raison de l'opposition de ses parents), hospitalisé quelques jours plus tôt pour une affection respiratoire.

ÉTATS-UNIS : REFUS D'UNE GREFFE A UN NON-VACCINÉ


Un hôpital de Boston a refusé à l'un de ses patients de 31 ans une greffe du cœur au motif qu'il n'est pas vacciné contre le Covid-19, s'y oppose et que la transplantation serait ainsi vouée à l'échec, rapportent ce mercredi des télévisions américaines.


C'est David Ferguson, le père du patient, qui a témoigné du combat de son fils contre "la mort", affirmant qu'il était "poussé dans ses derniers retranchements". Le "temps presse" pour ce patient déjà très affaibli et toujours soigné dans l'établissement.


L'hôpital considère en effet plusieurs vaccins dont celui contre le Covid-19 comme "requis" pour tous les candidats aux transplantations d'organes. Ils  "optimisent la survie du patient après la transplantation, notamment car le système immunitaire est affaibli de manière drastique", a décrit l'hôpital dans un communiqué.


De fait, pour le docteur Arthur Caplan, de l'université de New York, cité par CBS, "lors de n'importe quelle transplantation, le système immunitaire est à l'arrêt. Le Covid peut alors tuer". 

QUATRIÈME DOSE EN ISRAEL


Le ministère de la Santé israélien a annoncé mercredi soir étendre l'injection d'une 4e dose de vaccin contre le Covid-19 aux personnes de plus de 18 ans à risque.


Cette décision a été prise au regard des résultats efficaces de la 4e dose, administrée en Israël depuis le début du mois aux personnes de plus de 60 ans. L'administration d'une quatrième dose du vaccin Pfizer permettrait ainsi de multiplier de 3 à 5 fois les anticorps par rapport à la 3e dose et va réduire le nombre de contaminations, a indiqué le ministère.

ÉTATS-UNIS & DONS DE VACCINS


Les États-Unis ont fait don de plus de 400 millions de doses de vaccin à 112 pays depuis le début de la pandémie. Une étape importante vers l'objectif fixé par la Maison Blanche de faire don d'un total 1,2 milliard de doses de vaccin d'ici la fin de la mandature Biden.


Lors d'un point de presse mercredi, le coordinateur Covid-19 de la Maison Blanche, Jeff Zients, a déclaré que ces dons étaient au moins quatre fois plus importants que ceux de n'importe quel autre pays.

hier

ENTRÉE EN ITALIE


L' Italie assouplira les restrictions de Covid pour tous les visiteurs des pays de l'Union européenne à partir du 1er février, a annoncé ce mercredi son ministère de la santé. 


Il ne sera plus nécessaire d'avoir un "pass vert", document prouvant l'immunité Covid par la vaccination, une infection antérieure ou un test négatif. La mesure avait initialement été adopté mi-décembre en pleine vague de contaminations au variant Omicron. 

UN RAPPEL CONTRE OMICRON


L'entreprise américaine Moderna a annoncé ce mercredi avoir commencé les essais cliniques d'une dose de rappel de vaccin conçue spécifiquement contre le variant Omicron. 


Ces essais comporteront en tout 600 adultes, dont la moitié ont déjà reçu deux doses du vaccin de Moderna il y a au moins six mois, et l'autre ont reçu non seulement ces deux doses initiales mais aussi la dose de rappel déjà sur le marché. Le rappel spécifique contre Omicron sera donc à la fois évalué en tant que troisième, ou quatrième dose.

PRAGUE : ILS SOIGNENT LES MALADES DU COVID SANS PROTECTION


Les médecins prenant en charge les malades du Covid-19 à l'hôpital universitaire de Prague ont décidé de ne plus porter de tenue de protection depuis un an, pratique qui persiste malgré la diffusion du très contagieux variant Omicron, a révélé ce mercredi un chef de service de l'établissement. Le personnel soignant de l'hôpital universitaire de Prague ne porte que des masques, des gants lorsqu'ils doivent toucher un patient, et occasionnellement des tabliers en plastique.


"Nous avons abandonné les tenues de protection il y a un an, car elles facilitaient la propagation des bactéries, des virus et des moisissures parmi les patients, ce qui aggravait les taux de mortalité", a justifié à l'AFP Martin Balik, médecin-chef de l'unité de soins intensifs. "À un moment, la mortalité des patients a augmenté de 6 à 8 %. Lorsque notre personnel a été vacciné ou a guéri, nous avons arrêté de porter des tenues de protection et le taux (de mortalité) a diminué."

FAUX PASS SANITAIRE : 13 NOUVELLES INTERPELLATIONS


Treize personnes suspectées de participer à un réseau de faussaires qui a établi plus de 60.000 pass sanitaires falsifiés ont été interpellées mardi et mercredi dans les régions lyonnaise et parisienne. L'enquête est partie du signalement de l'ordre des infirmiers de la Loire et d'un médecin de la Caisse primaire d'assurance maladie, portant sur des milliers de pass sanitaires établis au nom d'un infirmier de la région d'Angers (Maine-et-Loire), lequel n'avait jamais effectué de vaccinations anti-Covid, a indiqué une source judiciaire, confirmant une information révélée par Le Monde


En réalisant que son compte professionnel avait été piraté, l'infirmier a déposé plainte. L'enquête porte sur des faits d'escroquerie en bande organisée, blanchiment aggravé, atteinte à un système de traitement automatisé de données à caractère personnel en bande organisée.

HANDBALL : UN NOUVEAU CAS CHEZ LES BLEUS


Le pivot de l'équipe de France Nicolas Tournat a été testé positif et rejoint la liste des absents pour le choc décisif pour l'accession aux demi-finales de l'Euro de hand contre le Danemark (20h30), avec Kentin Mahé et le sélectionneur Guillaume Gille.


Nicolas Tournat, testé positif mardi, manquera sa première rencontre de la compétition, rapporte la Fédération française de handball.

PREMIER DÉCÈS À SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON


L'archipel de Saint-Pierre et Miquelon a enregistré mardi son premier décès lié au Covid-19, celui d'un habitant de l'île de Miquelon, âgé de 88 ans, a confirmé ce mercredi la préfecture de cet archipel français d'Amérique du Nord.


Cette "figure emblématique du village de Miquelon", selon la Collectivité territoriale, avait été diagnostiqué positif le 12 janvier. Il avait été placé sous oxygène neuf jours plus tard dans l'unité Covid du Centre Hospitalier François-Dunan de Saint-Pierre. Selon des sources concordantes, le patient n'était pas vacciné et revendiquait son choix. Non masqué, il avait participé le 9 janvier à Miquelon à une manifestation contre l'application locale du pass sanitaire.

UN ENTRAÎNEUR ALLEMAND SUSPENDU APRÈS AVOIR UTILISÉ UN FAUX CERTIFICAT DE VACCINATION


L'ancien entraîneur du Werder de Brême (D2 allemande), Markus Anfang, a été suspendu ce mercredi pour avoir utilisé un faux certificat de vaccination, a indiqué la Fédération allemande de football. Il a aussi été condamné à 20.000 euros d'amende. Il avait été licencié en novembre dernier par le Werder, ainsi que son entraîneur assistant Florian Junge, suspendu pour dix mois avec 3000 euros d'amende.


Les deux hommes avaient aussi tenté de tromper les autorités sanitaires locales pour ne pas être considérés comme cas contacts et éviter d'être placés en quarantaine après le test positif du défenseur Marco Friedl. Comme ils ont avoué et plaidé coupables, leurs suspensions d'un an sont assorties de sursis, avec période probatoire, pour leur permettre d'entraîner la saison prochaine. Ils avaient obtenu des faux certificats de vaccination pendant l'été 2021.

LE PASS VACCINAL EST-IL NÉCESSAIRE POUR LES MARIAGES ?


Depuis le 24 janvier, les mariages sont concernés par le pass vaccinal. Les mariés et leurs invités devront le présenter dans tout lieu en location pour l'événement. En revanche, il ne s'applique pas aux cérémonies civiles et religieuses.

LE NOMBRE DE NOUVEAUX CAS EN BAISSE SUR UNE SEMAINE


Selon les données de Santé publique France, 428.008 nouvelles contaminations ont été enregistrées dans le pays ces dernières 24 heures. Un indicateur en légère baisse par rapport à celui observé mercredi dernier.

NOUVEAU PROTOCOLE SANITAIRE DANS LE FOOTBALL ANGLAIS


Les clubs de la Premier League anglaise devront avoir au moins quatre joueurs positifs dans leur effectif pour qu'un match soit reporté, selon de nouvelles règles publiées ce mercredi, après une série de 22 reports de matches contestés.


Ce changement intervient après plusieurs critiques de la manière dont certains clubs semblaient profiter des règles précédentes : report d'un match si impossibilité d'aligner 13 joueurs de champ et un gardien issus de leur effectif professionnel et de leurs Espoirs les plus expérimentés. Cette règle permettait d'inclure les absences indépendantes du Covid-19, comme des blessures ou des matches en sélection, ce qui incitait des clubs à en profiter en cas d'absence de leurs meilleurs joueurs.

LES HOSPITALISATIONS EN HAUSSE, LES SOINS CRITIQUES EN BAISSE


Selon les données de Santé publique France, 30.624 personnes contaminées par le virus sont actuellement hospitalisées, soit 435 de plus en 24 heures. Parmi elles, 3712 se trouvent en soins critiques, soit 29 de moins que mardi.


258 nouveaux décès sont également à déplorer ce mercredi.

QUELLE EST L'AMPLEUR DU REBOND APRÈS LA CRISE ?


Comment la croissance française a-t-elle rebondi en 2021, après une année 2020 marquée par deux confinements et de nombreuses restrictions sanitaires ? L'Insee publiera vendredi sa première estimation de l'ampleur du rebond de l'économie française en 2021, après la récession historique subie l'année précédente.


L'institut national de la statistique table, comme la Banque de France, sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 6,7% en 2021, après la chute de 8% en 2020. Le gouvernement n'a pas formellement révisé sa prévision de 6,25%, mais le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a reconnu que ce chiffre serait dépassé.

VACCINATION : PLUS DE 285.000 INJECTIONS CE MERCREDI


Selon les données du ministère de la Santé, 285.872 injections de vaccin ont été réalisées ce mercredi dans le pays. Parmi elles, 220.670 doses de rappel. Désormais, plus de 34,5 millions de personnes ont réalisé leur rappel en France.


En outre, 30.237 premières injections ont été administrées ce jour. 79,9% de la population totale a reçu au moins une dose de vaccin.

QUAND LES CONFINEMENTS ONT DES EFFETS SUR... L'ÉCOLOGIE


Selon une étude britannique, le confinement décidé au début de la pandémie aurait permis de sauver plus de 800 vies en Europe. Paris, Londres, Milan et Barcelone font partie des villes qui ont évité le plus décès.

UN FRANÇAIS SUR DIX TESTÉ POSITIF EN 2022


Selon Guillaume Rozier, fondateur de CovidTracker et Vite ma dose, plus d'un Français sur dix a été testé positif depuis le début de l'année 2022.

NOUVELLES AIDES POUR LES INDÉPENDANTS


Le gouvernement a annoncé de nouvelles aides pour les indépendants et auto-entrepreneurs touchés par la cinquième vague.

LA CAMPAGNE DE VACCINATION DES ENFANTS À LA PEINE


Un mois après son ouverture, la campagne de vaccination des enfants patine. Face à la réticence des parents, les scientifiques sont partagés sur le bénéfice d'une campagne de vaccination massive. Le retard est également provoqué par un manque d'accessibilité des créneaux de vaccination.

MALGRÉ UN RECORD DE CAS, LE DANEMARK VA LEVER LES RESTRICTIONS


Dès le 1er février, le gouvernement danois va lever ses mesures sanitaires, à l'exception de quelques restrictions à l'entrée du pays. Mardi, un record de plus de 46.000 nouveaux cas a pourtant été enregistré. Le gouvernement fait confiance à la couverture vaccinale du pays : plus de 60% de la population a reçu sa dose de rappel.

TAUX DE REPRODUCTION DU VIRUS


Selon le Pr Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale de Genève (Suisse), le taux de reproduction du virus (le nombre de personnes que contamine en moyenne une personne positive) baisse peu à peu en France. Il est désormais fixé à 1,11.


Pour rappel, cet indicateur doit être inférieur à 1 pour que l'épidémie entame sa décrue.

AUTOTESTS


Les autotests coûtent au maximum 5,20 euros l'unité en officine, mais certains peuvent être pris en charge par l'État, sur présentation d'attestations. Les enfants de moins de 12 ans cas contact dans le cadre scolaire peuvent recevoir trois kits gratuits en pharmacie. Environ 600.000 professionnels, comme les enseignants des écoles, collèges et lycées, peuvent aussi en recevoir.

NOUVELLES AIDES OBTENUES PAR LES INDÉPENDANTS


Ils avaient réclamé une aide de l'État. Avec succès. Les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs, dont l'activité est pénalisée par la cinquième vague, vont bénéficier d'allègements de cotisations sociales et d'une "aide financière exceptionnelle", a annoncé ce mercredi à l'AFP le ministre délégué aux PME, Jean-Baptiste Lemoyne.


Le gouvernement a décidé de mettre en place "un filet de sécurité pour les indépendants qui ont peu ou pas du tout travaillé à cause des restrictions sanitaires", a-t-il déclaré, alors qu'une manifestation avait lieu devant le ministère de l'Économie et des Finances, à l'appel de plusieurs organisations d'indépendants.

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.