Covid, bronchiolite, grippe : une triple épidémie inédite

Face au spectre d'une 9e vague de Covid, l'appel de Borne pour le port du masque dans les transports

Publié le 29 novembre 2022 à 16h23, mis à jour le 29 novembre 2022 à 21h38
JT Perso

Source : Le JT

Elisabeth Borne a lancé mardi un "appel solennel" au respect des gestes barrières face à une "nouvelle vague" de l'épidémie de Covid-19 qui se confirme.
Le virus "tue encore", a alerté la Première ministre.

Le retour du Covid au pied du sapin de Noël ? C'est un scenario redouté par le gouvernement. Devant la remontée des cas et des hospitalisations, le virus relance les craintes pour les personnes les plus vulnérables. Ce mardi, Elisabeth Borne a tiré la sonnette d'alarme, demandant à tous de se protéger.

"L'épidémie repart, avec plus de 40 000 cas détectés par jour, une progression de 10% des hospitalisations sur une semaine (…) et 400 décès du Covid la semaine passée", a lancé la Première ministre. Et de marteler : "Cette nouvelle vague nous le rappelle : l'épidémie n'a pas disparu, le virus tue encore et frappe encore".

"Notre devoir est d’aider nos soignants"

Relayant un appel à la vaccination, Elisabeth Borne a lancé mardi "un appel solennel". "Respectons les gestes barrières, portons le masque dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité", a-t-elle plaidé, notamment "dans les transports en commun". "Notre devoir est d’aider nos soignants", a-t-elle insisté. 

"Notre hôpital va encore faire face à une pression supplémentaire, car la reprise du Covid s'ajoute une épidémie de bronchiolite, la plus élevée depuis une dizaine d'années (…) à laquelle s'ajoute une épidémie de grippe saisonnière", a ajouté l'hôte de Matignon.

Lire aussi

Comme l'a rappelé Elisabeth Borne, l'épidémie de Covid-19, qui a connu en France une brève accalmie après une vague au début de l'automne, est en train de repartir. Vendredi, 48.629 nouveaux cas ont été enregistrés, contre 33.177 nouveaux cas le vendredi précédent, soit une hausse de 46%. Le rebond actuel se traduit déjà par une "reprise à la hausse des nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques", après "quatre semaines de baisse", observe Santé publique France dans son dernier point hebdomadaire. Plus de 4.500 hospitalisations ont été enregistrées sur les sept derniers jours.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info