Bronchiolite : huit nouvelles régions en phase épidémique, la quasi-totalité de la France concernée

Publié le 19 octobre 2022 à 12h23

Source : JT 20h Semaine

L'épidémie de bronchiolite continue de se propager partout dans le pays.
Ce mercredi, Santé publique France a placé huit nouvelles régions en rouge.
En métropole, seule la Corse est épargnée.

Face à la bronchiolite, la quasi-totalité de la France métropolitaine voit rouge. D'après Santé publique France, l'épidémie de cette maladie qui touche les bébés s'est désormais propagée à de nombreuses régions. Ce mercredi, l'agence sanitaire a placé l'Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, le Centre-Val de Loire, le Grand Est, la Guyane, la Normandie et les Pays de la Loire en phase "épidémique".

Ces territoires rejoignent les Hauts-de-France, l'Île-de-France, l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, classés "rouge" depuis la semaine dernière. En métropole, seule la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est épargnée, en phase "pré-épidémique", et la Corse, où aucune alarme n'est recensée.

La carte épidémique de la bronchiolite entre le 10 et le 16 octobre 2022.
La carte épidémique de la bronchiolite entre le 10 et le 16 octobre 2022. - Santé publique France

Au niveau national, les indicateurs sont encore en hausse. Toujours selon Santé publique France, 2959 enfants de moins de deux ans sont passés à l'hôpital entre le 10 et le 16 octobre, soit 46% de plus qu'une semaine auparavant. Parmi eux, 973 ont dû être hospitalisés, un bond de 50% par rapport à la semaine dernière. 96% étaient âgés de moins d'un an.

L'épidémie aussi précoce qu'en 2021

Comme en 2021, l'épidémie de bronchiolite est précoce. L'hiver dernier, elle avait déjà démarré en octobre, avant d'atteindre son pic en décembre, puis de s'éteindre peu à peu en janvier et février. Cette année, le nombre de passages aux urgences est même légèrement supérieur à celui observé l'an dernier.

Courante et très contagieuse, la bronchiolite provoque chez les bébés une toux et une respiration difficile, rapide et sifflante. Même si elle est angoissante pour les jeunes parents, elle est la plupart du temps bénigne. Elle peut toutefois nécessiter un passage aux urgences, voire une hospitalisation.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info