Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : nouvelle hausse des hospitalisations et des décès

Dylan Veerasamy avec AFP
Publié le 13 octobre 2022 à 19h22
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Santé publique France a annoncé, ce jeudi, les nouveaux chiffres des hospitalisations et des décès liés au Covid-19 en France.
Malgré la hausse des décès et des hospitalisations, des signes d'amélioration sont visibles.

La France confirme son entrée dans la huitième vague de l’épidémie de Covid-19. Ce jeudi 13 octobre, l’agence Santé publique France a publié les derniers chiffres liés à l’épidémie. Des chiffres qui démontrent la hausse des hospitalisations et des décès liés au coronavirus depuis plusieurs semaines.

Selon le bilan hebdomadaire publié par les autorités sanitaires, le nombre de décès est actuellement en hausse "sur l’ensemble du territoire métropolitain" : 279 décès ont été constatés dans les hôpitaux et établissements médicaux-sociaux au cours de la semaine du 3 au 9 octobre, contre 244 au cours de la semaine précédente. Le nombre de patients hospitalisés s’établissait à plus de 18.000 à cette période. Un chiffre semblable à ceux de la mi-août.

Quant au nombre de contaminations, les données les plus récentes datent de jeudi, où 67.948 nouveaux cas ont été comptabilisés, contre 66.564 une semaine auparavant. Une contamination qui n’a fait qu’augmenter depuis la rentrée scolaire, facteur aggravant la propagation de l’épidémie sur l’ensemble du territoire.

Des signes d'amélioration

Bien que l’épidémie soit en hausse, plusieurs éléments sont néanmoins encourageants pour les autorités sanitaires, comme la réduction du taux de reproduction aux alentours de 1, un signe que la hausse des cas se poursuit, mais à un rythme moindre.

Les 70 ans et plus, qui font partie des plus à risque de formes sévères, connaissent toujours parmi les plus fortes hausses du taux d'incidence, selon le bilan de l'agence sanitaire. De quoi inciter les personnes âgées à effectuer un rappel du vaccin anti-Covid, en même temps que le vaccin contre la grippe, dont la campagne débute le mardi 18 octobre.

Lire aussi

"L'épidémie continue à se développer donc il est essentiel de protéger les plus fragiles parce que le Covid tue encore", a déclaré à l'AFP le ministre de la Santé, François Braun, lors d'un déplacement dans une pharmacie à Paris.


Dylan Veerasamy avec AFP

Tout
TF1 Info