Les autorités de santé ont recommandé la vaccination avec Pfizer contre le Covid-19 des enfants à risque de 6 mois à 4 ans.
Une décision justifiée par un "contexte de circulation active" du virus.
La HAS a également conseillé de vacciner les enfants de cette tranche d'âge qui vivent avec des personnes immunodéprimées.

Pour la première fois, ce lundi 19 décembre, les autorités sanitaires françaises ont recommandé la vaccination avec Pfizer de certains enfants de moins de quatre ans. Dans un communiqué, la Haute autorité de Santé "recommande d'élargir dès aujourd'hui la vaccination contre la Covid-19 aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans révolus à risque de forme grave de la maladie et de décès". Sont aussi concernés les enfants de cette tranche d'âge qui vivent avec des personnes immunodéprimées.

Un schéma vaccinal de trois doses pour certains tout-petits

Une décision justifiée par la période hivernale, "propice à la propagation des différents virus", mais aussi par le fait que le vaccin anti-Covid de Pfizer "a obtenu le 25 novembre dernier une extension d’indication pour cette classe d’âge pour laquelle il n’y avait pour l’heure pas de vaccin disponible".

Selon Santé publique France, "les moins de 1 an représentaient 70% des hospitalisations des 0-17 ans et 84% des admissions en soins critiques". Par ailleurs, la HAS souligne, dans son communiqué, "après 3 doses, une efficacité de 80,3% contre les infections symptomatiques pour toutes les tranches d'âge entre 6 mois à 4 ans qui n’ont pas d’antécédent d’infection".

Par conséquent, un schéma à trois doses s'appliquera en cas de vaccination tandis que la décision de vacciner ou non reviendra aux parents des enfants concernés. La décision des autorités sanitaires de France suit celles prises dès le mois de juin par les États-Unis, et, ces dernières semaines, par l'Allemagne ou encore les Pays-Bas.


A. Lo.

Tout
TF1 Info