Covid-19 : la vie avec le virus

Covid-19 : Pfizer assure que son vaccin est efficace chez les moins de 5 ans avec trois doses

Benoit Leroy avec AFP
Publié le 23 mai 2022 à 16h45
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Selon les données publiées par Pfizer, son vaccin serait efficace à plus de 80%.
Le gendarme américain du médicament doit approuver ce nouveau sérum d'ici au mois de juin.
Jusqu'à présent, les jeunes enfants ne peuvent pas être vaccinés contre le Covid-19.

Vers une vaccination des plus jeunes ? Lundi 23 mai, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé dans un communiqué que leur sérum était efficace - avec trois doses - pour les enfants âgés de six mois à cinq ans. La formule, dosée spécifiquement pour cette tranche d'âge, induirait une forte réponse immunitaire, expliquent les deux géants pharmaceutiques. Par ailleurs, les effets secondaires seraient les mêmes entre les individus vaccinés et ceux du groupe placebo.

Selon une estimation préliminaire, communiquée par l'alliance des laboratoires américains et allemands, l'efficacité serait de 80,3%. Dans les faits, cette dose pour les jeunes enfants serait dix fois moins concentrée que la dose pour les adultes. "Nous sommes heureux que notre formule pour les plus jeunes enfants (...)  ait été bien tolérée et ait produit une forte réponse immunitaire", a commenté Albert Bourla, PDG de Pfizer.

Les moins de cinq ans, seule population à ne pas pouvoir être vaccinée

Cette révélation intervient quelques semaines avant que l'Agence américaine du médicament (FDA) ne se réunisse, en juin, pour étudier l'autorisation du vaccin Pfizer chez les enfants de moins de cinq ans, et de celui de Moderna pour les moins de six ans. Initialement, le gendarme américain du médicament devait évaluer en février l'efficacité du sérum de Pfizer. Or, les premiers résultats ne mettaient pas en avant une réponse immunitaire suffisante pour justifier une telle autorisation. La FDA avait alors demandé à voir les données portant sur une troisième injection.

Pour l'heure, les enfants de moins de cinq ans ne peuvent recevoir aucun des vaccins en circulation, et ce dans la plupart des pays du monde. Une absence de sérum vaccinal qui n'était par urgente à résoudre puisque les cas graves sont très rares dans cette tranche d'âge. Aux États-Unis, 477 décès ont été enregistrés dans cette partie de la population depuis le début de la pandémie, soit environ 0,1% de tous les décès.

Dans le même temps, certains enfants ayant contracté le coronavirus peuvent développer un Covid long - comme les adultes. Celui-ci se caractérise par des symptômes nouveaux, continus ou récurrents, notamment la confusion mentale et la fatigue.


Benoit Leroy avec AFP

Tout
TF1 Info