Covid-19 : le défi de la vaccination

"La vaccination doit être renforcée" : 112.000 personnes ont reçu un vaccin bivalent contre le Covid-19

Publié le 14 octobre 2022 à 13h18
JT Perso

Source : TF1 Info

Depuis début octobre, la France dispose de vaccins contre le Covid-19 ciblant Omicron.
D'après Santé publique France, quelque 112.000 personnes en ont bénéficié.
L'agence sanitaire appelle à intensifier l'effort de vaccination, dans un contexte de reprise épidémique.

Le dernier venu dans la campagne de vaccination ne semble pas crouler sous les demandes. Depuis le début du mois d'octobre, la France a lancé la campagne de vaccination automnale contre le Covid-19 à l'aide des vaccins bivalents. Développés par Pfizer et Moderna, ces vaccins ARN messager "deuxième version" sont adaptés à Omicron, dont les sous-variants circulent actuellement en France.

D'après les données de Santé publique France, 112.409 personnes en ont reçu une dose ces deux dernières semaines dans le pays, selon des données arrêtées au mercredi 12 octobre. Dans le détail, 77.715 Français ont été vaccinés avec le nouveau produit de Pfizer et  34.694 avec celui de Moderna.

Un tiers des éligibles vaccinés en deuxième rappel

Des indicateurs relativement faibles, même si le public éligible à ces nouveaux vaccins reste lui aussi contenu. Toutefois, Santé publique France appelle à intensifier les efforts de vaccination, avec les vaccins bivalents ou non. "Au 10 octobre, seuls 30,4% des 60-79 ans (et 35,9% des éligibles) ont reçu leur deuxième dose de rappel", qui s'apparente régulièrement à une quatrième dose, avertit l'agence sanitaire ce vendredi au cours d'une conférence de presse. Ce taux ne monte qu'à 37,7% chez les plus de 80 ans, les plus vulnérables face à la maladie.

Pourtant, "la circulation du Covid-19 continue de progresser sur l'ensemble du territoire métropolitain, de même que les admissions à l'hôpital", indique Santé publique France. "Compte tenu de la dynamique épidémique et de la moindre adoption des mesures de prévention, la vaccination doit être renforcée, notamment par un rappel avec un vaccin bivalent", écrit également l'agence dans son bulletin hebdomadaire.

Lire aussi

Depuis plusieurs semaines, les admissions à l'hôpital et les décès suivent une tendance à la hausse dans le pays, à l'image des contaminations. Ces derniers jours, le seuil des 500 cas pour 100.000 habitants a été franchi au niveau national.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info