Éteindre la lumière, les peaux sucrées davantage piquées... Cinq idées reçues sur les moustiques

Léa COUPAU
Publié le 11 juillet 2022 à 16h53
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Plus attirés par les peaux sucrées ou par la lumière, actifs uniquement la nuit...
Tour d'horizon des choses, avérées ou non, à savoir sur ces nuisibles.

Le bruit énervant de leur vol, puis l'irrépressible envie de se gratter. Le retour de l'été marque aussi - malheureusement - celui des moustiques. Des insectes envahissants sur lesquels circulent de nombreuses idées reçues. TF1info démêle le vrai du faux.

Les moustiques transmettent des maladies

Oui. Paludisme, fièvre jaune, dengue, chikungunya, zika… Certaines espèces peuvent effectivement être vectrices de virus, mais ce n'est pas le cas de toutes. En France, seuls les moustiques-tigres arrivent à transmettre des maladies, comme la dengue, le chikungunya ou le zika. Ce dernier, présent dans 67 départements de l'Hexagone - soit trois fois plus que l'année dernière -, sévit de mai à novembre, selon le ministère de la Santé et de Solidarités. En revanche, n'ayez crainte, les moustiques digèrent le virus du sida et ne peuvent pas infecter de nouvelles personnes.

Les moustiques sont attirés par la peau sucrée

Non. Les insectes sont attirés par le CO2 et certains acides gras, produits par le corps et la transpiration. Mais le sucre en tant que tel ne fait pas partie des facteurs. Si certaines odeurs corporelles, sans que l'on sache véritablement pourquoi, les poussent à piquer, d'autres agissent comme de véritables répulsifs. "Certains groupes sanguins favorisent effectivement les piqûres, mais on n'a pas encore des résultats bien clairs, appuie pour TF1info, Anna-Bella Failloux, entomologiste à l'Institut Pasteur. Il y a aussi des gens qui mangent plus ou moins épicés et qui n'attirent pas les moustiques. Pareil pour les personnes qui ont de la fièvre : elles sont peu piquées", continue-t-elle.

La lumière attire les moustiques

Non. C'est pourtant le premier réflexe : éteindre la lumière dès la nuit tombée. Mais qu'on se le dise, cela ne sert pas à grand-chose. Les moustiques n'ont qu'une faible sensibilité à la luminosité et sont davantage attirés pas l'odeur corporelle et la chaleur humaine. Une étude publiée dans Scientific Reports en 2013 indique ainsi que le moustique Anopheles gambiae, très présent en Afrique et qui transmet le paludisme, repère mieux les odeurs humaines le soir.

Les moustiques ne piquent que la nuit

Et non. Si certaines espèces, comme les Aedes Aegypti, Anopheles ou Culex, s'activent dès la nuit tombée et jusqu'à l'aube, d'autres cependant piquent indifféremment de jour comme de nuit. C'est notamment le cas du moustique tigre, qui n'émet d'ailleurs aucun bruit. En outre, certains moustiques peuvent survivre à l'été et piquer durant l'hiver, admet Anna-Bella Failloux. À Londres, les Culex pipien attaquent leurs victimes jusqu'à l'intérieur du métro, tout au long de l'année.

Lire aussi

Se gratter est déconseillé

Oui. Lorsque le moustique pique, sa trompe pénètre la peau et injecte sa salive dans le sang. Plusieurs substances envoyées provoquent alors une réaction locale. La zone piquée devient rouge, démange et gonfle légèrement. Mais gratter ne fera qu'augmenter la sensation de démangeaison ainsi que les risques de liaisons et de cicatrices.


Léa COUPAU

Tout
TF1 Info