Comment savoir si je suis fatigué mentalement et en guérir ?
Fatigue mentale : comment la repérer et s’en débarrasser ?
La fatigue mentale (ou nerveuse), qui se caractérise par son intensité et sa durée dans le temps, peut résulter de différentes causes.
Elle donne l’impression à celui qui en souffre que ses fonctions intellectuelles tournent au ralenti.
Si elle persiste et/ou s’amplifie, une consultation chez le docteur s’impose, mais en attendant, il est possible de la chasser grâce à la mise en place de bonnes habitudes.

Les Français seraient-ils fatigués au quotidien ? Selon le sondage Ifop 2022, 45 % des Français disent être dissuadés de sortir de chez eux à cause d’une épidémie de flemme. Et au travail, ce n’est pas mieux puisque la plupart des salariés français éprouvent une importante fatigue mentale. 81 % des sondés disent se sentir fatigués mentalement à cause des exigences et des pressions ressenties sur le lieu d’exercice (sondage OpinionWay, 2023). Souvent mot fourre-tout, la fatigue révèle un véritable mal-être qui peut conduire à un burn out ou à une dépression. Mieux vaut donc détecter les premiers signes pour agir rapidement. 

Les signes d’alerte d’une fatigue mentale

Cette sensation de fatigue ne vous quitte pas de la journée ? Si elle apparaît sans raison apparente, en dehors de tout effort physique ou travail intellectuel intense, elle doit vous mettre la puce à l’oreille. Un épuisement qui s’inscrit dans la durée malgré le repos et le sommeil n’a rien d’anodin. 

Il s’accompagne parfois d’autres symptômes comme des troubles du sommeil ou de l’alimentation. On constate souvent un manque d’appétit chez la personne fatiguée mentalement. Des problèmes de concentration, un sentiment de désintérêt général et une hypersensibilité peuvent aussi servir d’alerte.

Pour Isabelle Métinier, psychologue et auteure du livre "Et si c’était la fatigue mentale ?", la fatigue nerveuse empêche de penser, ressentir et réagir de façon adaptée. Il faut veiller à ne pas entrer dans un cercle vicieux : on ressent des difficultés à s’endormir, ce qui affecte le corps et la fatigue se généralise. 

Quelles sont les causes possibles d’une fatigue mentale ?

Pour venir à bout d’une fatigue mentale, vous devez d’abord en déterminer la cause. En fonction des cas, cela s’avère plus ou moins évident. La fatigue mentale peut survenir après un choc ou un traumatisme (accident, décès…) ou la perturbation du mode de vie (problèmes familiaux ou professionnels, surmenage, manque de sommeil…).  

Une charge mentale trop élevée à la maison et/ou au travail explique également la survenue d’une fatigue nerveuse. Attention au perfectionnisme, à l’hyperempathie ou à l’écoanxiété qui peuvent conduire à se sentir fatigué mentalement. 

Comme l’explique le site de l’Assurance maladie, Ameli, la fatigue nerveuse annonce parfois une maladie chronique comme la fibromyalgie ou neurodégénérative (Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaque). 

Comment guérir d’une fatigue mentale ?

Soigner son hygiène de vie se révèle nécessaire lorsque l’on est victime d’une baisse de régime. Le lien entre cerveau et qualité de votre microbiote est avéré, il convient donc d’adopter une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique régulière. Des aliments comme les agrumes, les fruits secs, les poissons gras, la spiruline agissent comme de véritables coups de fouet. 

La détente et la recherche de loisirs s’avèrent essentielles pour recharger ses batteries. Mettez-vous au calme, tenez-vous éloigné des sources de stress tels que les appareils numériques et limitez les excitants comme le café. Tournez-vous plutôt vers des activités relaxantes (yoga, méditation…).

En cas de surmenage ou de charge mentale élevée, il vaut mieux apprendre le lâcher prise et déléguer les tâches domestiques au reste de la famille. Au travail, trouver des solutions avec son supérieur hiérarchique s’impose. Pour Isabelle Métinier, il est impératif de renoncer à vouloir tout faire.  


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info