Quand l’hiver s’installe, nos mains sont les premières victimes du vent et du froid.
Pour réchauffer des mains glacées, certains les frottent énergiquement, d’autres les passent sous l’eau chaude ou les rapprochent d’une source de chaleur.
Pourtant, ces habitudes ne sont pas bonnes à prendre, car elles risqueraient de faire plus de mal que de bien à vos mains.

Plus l’hiver est froid et rigoureux, plus les extrémités de votre corps doivent lutter contre la baisse des températures. En hiver, notre organisme fait en sorte d’envoyer plus de sang vers les organes vitaux, ce qui donne froid aux mains. Tout comme ces vaisseaux qui maintiennent notre corps au chaud, nous devons en faire de même avec nos mimines. Lorsque la paire de gants ne suffit plus, que la sensation de froid et de douleur s’accentue sur vos mains, chacun s’active pour les réchauffer autrement. Pour les aider à retrouver une température normale, on a tendance à les mettre sous l’eau chaude ou à les approcher d’un radiateur.  Après tout, quoi de mieux que la chaleur pour lutter contre le froid ? Oui, mais non. En réalité, ce réflexe tentant est tout sauf une bonne idée.

Un chaud-froid qui abîme les mains

Dehors, il fait -1°C, mais quand vous rentrez chez vous, le thermomètre affiche 20°C. Ce gros écart de température fragilise l’épiderme des mains. En plus de devoir hydrater et protéger correctement vos mains en hiver pour limiter les risques de gerçures, irritations et autres crevasses, il est important de laver vos mains avec délicatesse. Si vous avez eu les mains gelées toute la journée, ne vous précipitez pas dans la salle de bain pour les passer sous l’eau brûlante. Lavez-les plutôt à température ambiante ou tiède. De la même manière, ne posez pas vos mains sur un radiateur, cela risquerait de provoquer des lésions cutanées qui pourraient renforcer le risque d’engelures aussitôt que vous retournerez en extérieur.  Pour ne pas laisser vos mains se transformer en glaçon, pensez aussi à rester en mouvement et à bouger régulièrement vos doigts. 

Comment maintenir ses mains au chaud ?

Même en extérieur, il est possible de protéger vos mains du froid, notamment grâce à des matières textiles isolantes et respirantes, comme la laine, le cachemire ou parfois même le coton. Si porter des gants relève du bon sens, encore faut-il bien les choisir. Pour les plus frileux, il vaut mieux investir dans des gants avec une couche interne en polaire ou en mérinos, qui s’avère aussi être un très bon isolant. N’oublions pas non plus les gants électriques ou chauffants. Plus qu’un gadget futile, ils sont généralement recommandés pour les personnes qui ont une grande sensibilité au froid. Ils sont dotés d’une batterie qui alimente des éléments chauffants placés à l’intérieur du gant dans les zones les plus exposées au froid. Sur certains modèles, vous pouvez même régler la température. 

Attention toutefois : avec des gants trop chauds, vous risquez de transpirer des mains et ainsi d’avoir froid plus rapidement une fois au repos. Pour réduire l’effet chaud-froid, vous pouvez également transporter une mini-bouillotte pour les mains ou une chaufferette de poche réutilisable lors de vos promenades ou de vos loisirs en extérieur. Celles-ci fonctionnent  comme la plupart des chauffe-biberons en pressant une petite pastille de métal qui se durcit et diffuse de la chaleur à l’intérieur du produit. Le petit bonus, c’est qu’en vous réchauffant, elles vous procureront une sensation de bien-être qu’on ne se refuse pas à cette période de l’année. 


Aurelie DUHAMEL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info