Grâce à une photo, un père décèle le cancer de la rétine de son fils

Julie Bernichan
Publié le 17 mars 2017 à 15h57
Grâce à une photo, un père décèle le cancer de la rétine de son fils
L'essentiel

PHOTO DIAGNOSTIC – Alors qu’il regardait une photo de son fils, un père remarque un détail troublant : un reflet blanc au niveau de son œil. Inquiet, il l’emmène à l’hôpital. Les médecins lui diagnostiquent alors un rétinoblastome, un cancer de la rétine qui touche les jeunes enfants.

Ce père a bien fait de mitrailler de photos son bébé, et surtout de les regarder. C’est de cette façon qu’Owen Scrivens, résidant à Sussex (Royaume-Uni) a repéré une lueur blanche dans l’oeil de son bébé de 14 mois, Jaxson. Il ne le savait pas encore mais c’est un symptôme typique du rétinoblastome, un cancer de la rétine qui touche essentiellement les nourrissons. « Les signes cliniques du rétinoblastome sont un reflet blanc dans la pupille (leucocorie) ou la persistance d'un strabisme », précise l’Institut Curie.

La taille de la tumeur divisée par trois

Inquiet, le jeune père propose donc à sa femme Emily de l’emmener à l’hôpital de Felpham. Un bon réflexe qui a permis de sauver la vie de son fils. Redirigé vers un spécialiste de Londres, le diagnostic est finalement posé le 21 décembre 2016 et Jaxson a peut être soigné. "Lorsque que la maladie ne touche que la rétine, les traitements locaux guérissent la grande majorité des patients", ajoute l’Institut. Les autres n’en meurent pas forcément - le taux de survie est de 90% à 5 ans - mais peuvent garder des séquelles importantes. 

Grâce à une chimiothérapie, la taille de la tumeur de Jaxson a pu être divisée par trois, comme le montre une photo postée sur Facebook par sa maman. Mais la petite famille le sait bien, Jaxson devra être suivi de près pour prévenir le risque de récidive. Le petit britannique va donc beaucoup mais ses parents ont eu très peur. C’est pourquoi ils ont décidé de sensibiliser les autres parents en partageant leur histoire.

Ils ont aussi lancé une campagne de financement participatif sur Go Found me pour les aider financièrement. "Nous avons dû arrêter de travailler un certain temps, cela a été financièrement très dur", confie la jeune maman, qui s'estime tout de même heureuse de la tournure des évènements.