Grippe aviaire : des traces du virus H5N1 dans du lait pasteurisé aux États-Unis

par A. Lo.
Publié le 24 avril 2024 à 10h21

Source : Sujet TF1 Info

Des traces du virus H5N1 ont été détectées dans du lait de vache pasteurisé aux États-Unis.
Selon les autorités, les échantillons ne présentent vraisemblablement aucun risque pour la santé humaine.
Le virus s'est propagé dans les troupeaux de vaches laitières du pays, infectant une personne début avril.

Des traces de virus dans le lait, malgré la pasteurisation. Aux États-Unis, les autorités sanitaires ont fait savoir, mardi 23 avril, que des particules du virus H5N1 avaient été détectées dans du lait de vache pasteurisé. Les échantillons ne présenteraient vraisemblablement aucun risque pour la santé humaine.

Études en cours

Ces traces ont été découvertes dans "le lait provenant d'animaux affectés, dans le système de transformation et sur les étagères", a fait savoir l'Agence américaine du médicament (FDA) dans un communiqué. La FDA a néanmoins rappelé que "si un virus est détecté dans le lait cru, la pasteurisation est généralement censée éliminer les agents pathogènes à un niveau qui ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs". 

Des analyses supplémentaires sont en cours sur le lait présent dans les rayons des magasins aux États-Unis et des travaux vont être menés, "visant à évaluer toute différenciation potentielle pour les différents types de produits laitiers (par exemple, le lait entier, la crème)", a ajouté la FDA.

Un foyer de grippe aviaire A (H5N1) hautement pathogène s'est propagé dans les troupeaux de vaches laitières du pays, sans que les animaux tombent gravement malades. Par la suite, une personne a été infectée début avril. Si les symptômes sont bénins, cette transmission d'un bovin à l'homme a inquiété les autorités sanitaires.


A. Lo.

Tout
TF1 Info