L’épidémie de grippe saisonnière

Grippe : l'épidémie s'étend à toute la France métropolitaine

Julien Moreau
Publié le 23 mars 2022 à 15h41
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Toutes les régions de France métropolitaine sont désormais touchées par un regain de l’épidémie de grippe.
La Corse vient d'entrer en phase épidémie.
L’allègement des mesures sanitaires contre le Covid-19 serait l’une des raisons de cette augmentation des cas de grippe en France.

En plus d’un rebond de l’épidémie de Covid-19 partout en France, celle de la grippe continue, elle aussi, sa propagation dans l'Hexagone, où elle a désormais gagné toutes les régions de la métropole. La Corse passe en phase épidémique à son tour. Sur l’ensemble du territoire, une hausse de 51% du taux d’incidence en une semaine a été reportée ainsi qu’une hausse de 38% pour les passages aux urgences. Cette semaine, 727 personnes ont été hospitalisées à cause de la grippe.

Les derniers chiffres du bilan hebdomadaire de Santé Publique France, publié ce mercredi 23 mars, ont démontré que la France a connu "une poursuite de l'augmentation de l'ensemble des indicateurs grippe en métropole", a indiqué l'agence de santé publique, observant que "l'ensemble des régions métropolitaines sont actuellement en épidémie". 

Cet envol de la grippe est plutôt tardif dans la saison, habituellement le pic annuel de l’épidémie se situe autour du mois de février. L’hiver ayant été marqué par un pic record de l’épidémie de Covid-19, les mesures sanitaires prises par le gouvernement avaient protégé la population française de nombreux virus.

Lire aussi

L'essor de la grippe se répercute sur la médecine de ville et l'hôpital. L'intensité de l'activité liée à l'épidémie y a augmenté la semaine écoulée, passée de "faible" à "modérée" dans les deux cas. Santé Publique France a indiqué que cette reprise épidémique pouvait être due en partie à l’allégement des restrictions concernant l’épidémie de Covid-19 et un relâchement général de la population

Ce phénomène a été "très probablement favorisé par la fin des congés scolaires d'hiver et l'allègement des mesures de contrôle de la pandémie de Covid-19", selon Santé publique France, qui rappelle l'importance des gestes barrières.

Quant au vaccin anti-grippe 2021-2022, de premières données estiment son efficacité à 50% vis-à-vis de l'ensemble des virus grippaux, mais elles devront être consolidées dans les prochaines semaines, selon l'agence sanitaire.


Julien Moreau

Tout
TF1 Info