L’épidémie de grippe saisonnière

Grippe : les "jeunes seniors" appelés à se faire vacciner par le ministre de la Santé

I.N avec AFP
Publié le 19 octobre 2022 à 8h48
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La France a lancé ces dernières heures la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.
François Braun a appelé l'ensemble des personnes vulnérables à se faire vacciner, et pas seulement les très âgées.
Les "jeunes seniors" sont particulièrement concernés.

La campagne de vaccination contre la grippe, c'est parti. Depuis mardi 18 octobre, les Français les plus vulnérables sont invités à se rendre chez leur médecin pour recevoir une injection contre cette maladie saisonnière. Dans un premier temps, seuls les plus de 65 ans sont éligibles à la vaccination, mais les autorités appellent l'ensemble des personnes fragiles à franchir le pas.

"Certaines populations, particulièrement exposées à un risque de grippe sévère, demeurent insuffisamment vaccinées", a regretté lors d'une conférence de presse le ministre de la Santé, François Braun. Un appel qui concerne notamment les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (asthme, diabète) et, surtout, les plus de 65 ans. Car si les taux de vaccination sont relativement satisfaisants chez les personnes très âgées, ils apparaissent particulièrement insuffisants chez les autres Français à risque.

Les enfants à risque aussi concernés

Une catégorie est mise en avant par le ministère de la Santé : les "jeunes seniors", autrement dit ceux qui viennent d'avoir 65 ans. Leur "sentiment d'invulnérabilité lié à l'âge constitue la principale raison de s'estimer hors de danger", détaille le ministère dans un communiqué commun avec plusieurs agences de santé publique, "avec comme conséquence une couverture vaccinale particulièrement faible".

Les autorités pointent aussi une couverture insuffisante chez les enfants à risque, alors que l'épidémie de 2021, par ailleurs exceptionnelle par son caractère tardif, a provoqué un taux inhabituellement élevé de formes graves chez les moins de quinze ans.

Lire aussi

Le vaccin contre la grippe est, pour l'heure, réservé aux personnes à risque qui peuvent recevoir parallèlement leur vaccination de rappel contre le Covid-19, comme les y encouragent vivement les autorités. À partir du 15 novembre, tous les Français pourront bénéficier d'un vaccin anti-grippe s'ils le souhaitent, mais sans être remboursés par la Sécurité sociale s'ils n'ont pas un profil à risque ou s'ils ont moins de 65 ans.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info