Bien dans son corps, bien dans sa tête

5 astuces pour éviter les virus hivernaux

Geoffrey Lopes
Publié le 9 décembre 2021 à 15h48
5 astuces pour éviter les virus hivernaux

Source : iStock

MAUX DE L'HIVER - Vitamines, minéraux, lavage des mains, sommeil, sport, etc. Pour lutter contre le froid et l’humidité caractérisant l’hiver, prenez quelques habitudes simples.

Angine brûlant la gorge, grippe fiévreuse et épuisante, rhinopharyngite encombrant le nez ou simple rhume déstabilisateur… Vous trouvez normal de tomber malade à un moment de l’hiver et vous ne prenez plus la peine de vous battre contre les virus qui circulent. Chaque année, en France, rien que la grippe touche entre 3 et 6 millions de personnes, coûte environ 200 millions d’euros à la sécurité sociale (arrêts de travail, consultations médicales et remboursement de médicaments) et désorganise parfois les entreprises ou les écoles. Prenons le réflexe de nous prémunir de ces virus qui peuvent nous mettre à plat pendant plusieurs jours voire semaines.

Rien ne sert d’hiberner comme les marmottes dans votre chambre pendant 4 mois. Notre système immunitaire dispose de multiples éléments pour écarter d’un revers de main ces maladies. Des astuces prennent soin de vous et vous arment aisément pour partir en croisade contre les virus. En voici quelques-unes.

Gardez une hygiène irréprochable

Le ministère de la Santé communique régulièrement à ce sujet et l’épidémie de Covid19 en a renforcé l’obligation : ne négligez pas votre hygiène. Protégez-vous et faites attention aux autres par ces quelques gestes.

- Toussez ou éternuez dans votre coude, votre manche repliée ou sur un mouchoir. Ce geste simple évite que les potentiels microbes contenus dans vos gouttelettes s’éparpillent ou se déposent sur d’autres personnes ou matières.

- Dès que votre nez coule, mouchez-vous. Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les immédiatement dans une poubelle non recyclable.

- Lavez-vous les mains, le plus régulièrement possible (après une sortie à l’extérieur, avant de préparer un repas, après s’être mouché, etc.).

- Portez un masque en cas de symptôme (le ministère recommande pour cette épidémie de coronavirus de le porter dans tous les espaces fermés accessibles au public).

Lorsque vous sortez, couvrez-vous modérément. Évitez de mettre trop de couches superflues vous poussant à arriver en sueur chez vous ou au travail. Protégez simplement les zones sensibles : cou, visage et extrémités (mains ou pieds). Globalement, faites attention aux variations brutales de températures.

Dévorez vitamines et minéraux

L’hiver développe notre faim. Pour affronter le froid, notre corps dépense beaucoup de calories et nécessite de davantage de gras, glucides et lipides. Mais n’en oublions pas les fondamentaux : vitamines et minéraux. Ces nutriments renforcent notre système immunitaire et développent des anticorps qui détruisent les microbes. Mangez donc :

- Légumes : ils vous apportent calcium, sodium, magnésium, phosphore, potassium, fer, iode… Des minéraux indispensables.

- Fruits : ils sont riches en vitamines B, C et D, énergisantes.

- Magnésium : antifatigue et stimulant les globules blancs. Ils se trouvent dans les poissons gras, crustacés, fruits secs, cacao, café, certaines épices (graines de cumin, coriandre, curry, gingembre, etc.). Vous pouvez également prendre des compléments alimentaires à base d’oligoéléments (cuivre, or, argent).

- Miel : les produits de la ruche (pollen, gelée royale, propolis, etc.) dopent nos défenses immunitaires.

En réalité, qu’importent les saisons, le conseil reste le même : mangez équilibré.

Lire aussi

Assainissez l’air intérieur

Aérez au moins 5 minutes par jour. Nous l’oublions souvent, mais l’air intérieur demeure plus pollué qu’à l’extérieur. Il faut le renouveler sans quoi nos pièces deviennent des nids à virus et les bactéries peuvent proliférer en toute liberté.

Pour vous aider, servez-vous d’huiles essentielles. Vaporisez dans un diffuseur une de ces huiles suivantes : pin, sapin, arbre à thé, citron, pamplemousse, eucalyptus ou saro. Elles contiennent toutes des propriétés antiseptiques, bactéricides ou antivirales.

La meilleure huile essentielle reste néanmoins celle de Ravintsara. Antivirale et stimulante, elle renforce vos défenses immunitaires et prévient les inconforts digestifs, buccaux, respiratoires survenant après une infection virale. Mettez-en deux gouttes sur vos poignets 4 à 5 fois par jour et remplissez vos poumons de 5 inspirations chargés de ses effluves.

Attention, les huiles essentielles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

Dormez

L’hiver, le sommeil devient un de vos plus grands alliés. La mélatonine qu’il développe régénère votre corps en rechargeant les batteries. Le manque de sommeil réduit le nombre de globules blancs. Si vous vous sentez fatigués, faites une sieste. 20 minutes suffisent à réparer votre méforme.

Faites du sport

Nous n’y pensons pas non plus mais le sport nous aide. Un exercice modéré, environ 45 minutes de marche par jour, par exemple, devient immunostimulant. Les médecins estiment que le sport réduit le risque d’infections respiratoires d’environ 40 %. Les sports mobilisant beaucoup le cardio, à l’instar du running ou de la natation par exemple, améliorent l'endurance et la résistance du corps.

D’autres astuces existent pour écarter les virus : boire des liquides chauds, consommer du thym et d’autres plantes antivirales, prendre des probiotiques ou même se gaver de levure de bière. Riche en vitamines et oligo-éléments, elle renforce l’action du système immunitaire.


Geoffrey Lopes

Tout
TF1 Info