Faute de médecins, la maternité du CHU de Lille transfère des patientes vers la Belgique

par C.Q
Publié le 13 janvier 2024 à 10h21

Source : JT 13h Semaine

En raison d'un manque d'effectifs, des patientes de la maternité de Lille vont être déplacées vers la Belgique.
Auprès de France Bleu, le CHU assure chercher "des solutions pour que cela dure le moins possible".

Face à la pénurie de médecins, le service de maternité du CHU de Lille a décidé de mesures exceptionnelles en transférant certaines patientes et leurs nourrissons vers des établissements voisins des Hauts-de-France et de Belgique. À savoir ceux de Roubaix, Seclin, Valenciennes, Arras, Lens, et de Charleroi. 

Des transferts jusqu'à mai

La décision a été prise par la maternité Jeanne de Flandres et doit rester en vigueur jusqu'à début mai, afin de réduire ses capacités d'accueil et de "prioriser" ses activités médicales, selon le CHU à France Bleu Nord. Dans le détail, les patientes ayant les suivis et traitements les plus légers seront concernées par ces déplacements. "Cela arrive rarement en cette période, il manque plusieurs médecins pour diverses raisons : arrêts maladie, indisponibilités", indique par ailleurs le CHU, ajoutant chercher "des solutions pour que cela dure le moins possible". Aucun chiffre relatif aux transferts effectués n'a été transmis à la presse.

La CGT du CHU déplore par conséquent ces manques d'effectifs qui touchent directement la patientèle. "L’hôpital fonctionne à flux tendu, on paie les pots cassés d’une absence de politique volontariste en matière de moyens", a estimé  Matthieu Collart, son secrétaire général, auprès de l'AFP.


C.Q

Tout
TF1 Info