Hypertension : les aliments et condiments à exclure absolument de vos menus

par Benedicte FLYE SAINTE MARIE pour TF1 INFO
Publié le 31 octobre 2023 à 7h00

Source : JT 20h Semaine

L'hypertension est une maladie qui concerne près d’un Français adulte sur trois.
Pour la réguler, il faut limiter ses apports en sel.
L’alcool n’est en aucun cas salutaire pour les hypertendus.

Dans l’Hexagone, l’hypertension affecte près de 17 millions d’habitants. Se traduisant par une pression artérielle trop forte dans les vaisseaux sanguins, elle augmente considérablement la probabilité de développer des complications cardiovasculaires, tels que les AVC, les infarctus ou l’insuffisance rénale. Or, une alimentation saine et adaptée est un levier majeur de lutte contre cette hypertension. A contrario, de mauvais choix diététiques peuvent la faire grimper. 

Le sel, ennemi numéro un

Si vous êtes hypertendu(e), il faut d’abord faire l’impasse sur ce qui contient trop de sodium. Le sel provoque en effet une rétention d’eau qui aggrave encore ce phénomène. Lorsque vous cuisinez, il est donc conseillé de ne recourir à ce condiment qu’avec modération ou de miser sur des substituts sodés, comme du sel de régime, du sel allégé en sodium, du sel de légumes ou du gomasio. Pour compenser, maximisez vos saveurs avec des herbes aromatiques et des épices. Lorsque vous effectuez vos courses au supermarché, prêtez par ailleurs la plus grande attention aux mentions nutritionnelles qu’affichent les plats et produits que vous souhaitez acheter. Il est indispensable de ne pas aller au total au-delà des six grammes de sel quotidiens. Fuyez donc les chips, gâteaux apéritifs, soupes, préparations et condiments industriels (sauces soja, ketchups, moutardes, mayonnaises et vinaigrettes toutes prêtes) qui sont de véritables bombes sodées. Certaines eaux minérales, comme Vichy Célestins ou Quézac, en contiennent aussi beaucoup et ne sont pas recommandées. Enfin, si vous pouvez vous permettre une petite portion de pain, dont le taux en sodium a été abaissé récemment de 20 % grâce à un accord entre les ministères en charge de l’Alimentation et de la Santé et la filière de la boulangerie, ne cédez pas à cet autre petit plaisir qu’est le rouleau de réglisse, très hypertenseur !

Quelles matières grasses privilégier en cas d’hypertension ?

Mais il faut également se tenir à l’écart des mets trop riches en acides gras saturés et trans qui haussent le taux de mauvais cholestérol et majorent encore le risque cardio-vasculaire. Privilégiez dans ce domaine les huiles végétales, d’olive ou de lin, dont les oméga 3, 9 et 6 sont bienfaisants. Et veillez à ne pas manger plus de 500 grammes de viande rouge et 150 grammes de charcuterie par semaine. 

L’alcool, dangereux avec ou sans modération

L’alcool est aussi à prohiber autant que possible. De nombreuses études, synthétisées dans un article scientifique publié en juin 2023 par une équipe multidisciplinaire de chercheurs dans La revue du praticien, montrent que cela élève la pression artérielle. Cet effet s’observe y compris à des niveaux de consommation standard, censés ne pas présenter de danger, comme celui des deux verres par jour. Le binge-drinking, alcoolisation massive en un court laps de temps qu’on pratique en soirée, peut quant à lui être carrément fatal, car il expose aux crises cardiaques.


Benedicte FLYE SAINTE MARIE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info