Pour être heureux et atteindre la pleinitude, le taoïsme a un concept bien particulier : le "Wu-Wei".
D'après cette philosophie vieille de 2000 ans, le secret du bonheur consiste à ne pas agir et laisser les choses se faire naturellement.
Mais attention, cela ne signifie pas pour autant de ne rien entreprendre du tout. Explications.

Dans notre société moderne, l’individu est toujours poussé à en faire plus, à toujours être en action et productif. Or, passer son temps à courir derrière le temps, la performance et le succès a pour conséquence de nous mener à l’épuisement physique et mental. Plutôt que de se battre non-stop et d’être dans l’action permanente, pourquoi ne pas adopter le "Wu-Wei" ? 

L’art de laisser les choses se faire

Cette philosophie chinoise vieille de plus de 2000 ans propose de changer de paradigme. Ce concept taoïste, qui se traduit littéralement par la "non-action" ne demande aucun effort et se traduit littéralement par "non-action". Cependant, ce n’est pas non plus rester dans son canapé les bras croisés. D’après la psychologue sino-américaine Dr Junhong, interrogée par le British Psychological Society : "Cela ne signifie pas que vous devez relâcher vos efforts et ne plus rien entreprendre. Mais de permettre aux événements de se dérouler naturellement, et d’abandonner le besoin de tout contrôler". Il s’agit "d’agir sans effort piloté par la volonté". La méthode Wu-Wei aurait des effets bénéfiques sur la santé mentale : moins de pression, moins de stress et plus de satisfaction. D’ailleurs, on a tous connu cet état de plénitude lorsqu’il nous arrive quelque chose de positif sans l’avoir vraiment cherché ou provoqué, cet état de "flow" où on a l’impression que les planètes sont alignées ! Appliquer le Wu-Wei permettrait, selon Lao Tseu, le père du taoïsme, d’atteindre cet état de bonheur et de plénitude, sans stress ni tension.

Comment appliquer le Wu-Wei dans la vie de tous les jours ?

La psychologue propose trois conseils à intégrer dans sa routine quotidienne. D’abord, la première étape est l’acceptation. Le Dr Junhong explique qu’il est important d’accepter que les choses ne se déroulent pas toujours comme elles ont été prévues. Les petites erreurs de parcours et sorties de pistes peuvent arriver dans la vie, il faut donc accepter de ne pas tout pouvoir contrôler. Deuxième étape : accepter l’imperfection. Lorsqu’on apprend un nouvel instrument, les premières fois, ne sont pas parfaites, c’est normal, on les accepte et on apprend de ses erreurs. On applique donc ce principe dans la vie de tous les jours. Enfin, troisième étape et concept clé dans la pensée taoïste : la pleine conscience. Selon Lao Tseu, "si vous êtes déprimé, vous vivez dans le passé. Si vous êtes anxieux, vous vivez dans le futur. Si vous êtes en paix, vous vivez dans le présent".

Pour la psychologue, "la pleine conscience, c’est être conscient de ses pensées et de ses sentiments sans porter de jugement". Elle préconise de prendre note de toutes les sensations dans son corps, dans sa tête, de ne pas porter de jugement sur son état. "Le Wu-wei devient beaucoup plus facile lorsque vous faites attention à ce qui se passe dans le moment présent, d’une manière amicale et curieuse". Il ne reste plus qu’à appliquer ces conseils pour être heureux et détendu.


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info