Le saviez-vous ? Se rincer la bouche après le brossage des dents n’est pas forcément une bonne idée

par Aurelie DUHAMEL pour TF1 INFO
Publié le 27 février 2024 à 14h29

Source : TF1 Info

Pour prendre soin de sa dentition, il est recommandé de se brosser les dents au minimum deux fois par jour pendant trois minutes.
Après le brossage, nombreux sont ceux qui se rincent la bouche à l’eau claire pour enlever tout résidu de dentifrice.
Pourtant, certains professionnels de santé s'entendent pour dire qu’il vaut mieux recracher le dentifrice plutôt que de l’éliminer totalement.

Le brossage des dents est un incontournable absolu pour prendre soin de ses dents. Afin de prévenir l’apparition de caries, enlever la plaque et les bactéries qui se logent entre les dents ou sur les gencives, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) préconise de se brosser les deux fois par jour. Et ce, durant trois minutes, matin et soir, de préférence à l’aide d’une brosse à dents souple pour pouvoir nettoyer les zones difficiles d’accès. Après un brossage en bonne et due forme, nous sommes nombreux à nous rincer immédiatement la bouche avec de l’eau pour enlever les traces de dentifrice. Un réflexe qui relève du bon sens, mais qui ne permet pas toujours un brossage efficace. En effet, le dentifrice joue un rôle important pour conserver une hygiène bucco-dentaire optimale. 

Pourquoi le dentifrice fait-il du bien à nos dents ?

En plus de nettoyer les dents, le dentifrice permet notamment d’éviter la multiplication de bactéries et la formation de tartre. Il protège l’émail des dents et nous laisse une agréable sensation de fraîcheur dans la bouche. C’est pourquoi certains professionnels de santé préconisent de simplement recracher l’excès de dentifrice plutôt que de l’éliminer totalement avec un rinçage à l’eau. Le fluor, un oligo-élément qui participe à la prévention des caries, exerce spécifiquement une action positive sur la santé de nos dents. Comme l’explique Nathalie de Lorme Rollin, chirurgienne dentiste à Montpellier, "cette présence prolongée du fluor sera plus efficace pour renforcer l’émail dentaire". Si la professionnelle reconnaît qu’il est plus agréable de se rincer la bouche pour éliminer l’excès de pâte dentaire, ce réflexe n’est pas non plus nécessaire pour les personnes ne souffrant d’aucune pathologie dentaire particulière. 

Comment bien choisir son dentifrice ?

Toutefois, la spécialiste émet une mise en garde concernant la composition de certains produits. "Comme certains dentifrices contiennent parfois des produits non recommandés pour l’organisme comme le dioxyde de titane, il vaut mieux donc les éliminer lors du rinçage plutôt que les ingérer", recommande-t-elle. Encore utilisé dans certains dentifrices pour blanchir la pâte, cet additif est interdit dans les aliments depuis 2020 en raison de sa potentielle toxicité. 

Pour conserver un sourire éclatant, vous trouverez sur le marché des dizaines de dentifrices adaptés à l’âge ou à la pathologie de chacun. Pour bien le choisir, il est essentiel d’opter pour un dentifrice fluoré, inscrit sur la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour son action protectrice contre l’acidité des aliments et les bactéries. Si vous avez les gencives ou les dents fragiles, il est également préférable de choisir un dentifrice adapté. Si vous avez des dents jaunes, attention aussi à ne pas abuser des dentifrices blanchissants, qui peuvent fragiliser l’émail de vos dents sur le long terme. De même, vérifiez la présence de composants synthétiques, comme les colorants, arômes et sulfates, qui peuvent provoquer des intolérances et des allergies, en particulier si vous avez les gencives sensibles. 


Aurelie DUHAMEL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info