Faire du sport protège les enfants de la dépression

Rania Hoballah
Publié le 2 février 2017 à 18h26
Faire du sport protège les enfants de la dépression

Source : SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

C'EST BON POUR LE MORAL – Faites faire du sport à vos enfants ! L’exercice physique réduirait la dépression et permettrait également de la prévenir. C'est le résultat d'une étude norvégienne publiée dans la revue "Pediatrics".

On savait que le sport était bon pour la santé. Il a aussi des effets positifs sur le moral et ce, même pour les plus jeunes. D’après une étude norvégienne publiée dans la revue Pediatrics,  les enfants qui pratiquent une activité vigoureuse (c'est-à-dire qui les fait transpirer et les rend à bout de souffle) seraient moins touchés par la dépression. Si on savait déjà que l’exercice physique protégeait les adultes de ce mal, on ne s’était pas encore penché sur les cas des plus jeunes qui sont, eux aussi, touchés par la dépression. Or, on estime à 5% le nombre d’enfants et d’adolescents en souffrance. 

Les enfants actif sont également plus intégrés socialement

Les chercheurs ont suivi environ 800 enfants âgés de 6 ans durant quatre ans. Ils ont conclu que les enfants physiquement actifs entre 6 et 8 ans étaient moins sujets à la dépression deux ans après. "C'est important de le savoir, car ça suggère que l'activité physique peut être utilisée pour prévenir et traiter la dépression dès l'enfance", explique l'auteur de l'étude, Silje Steinsbekk, professeur agrégé au département de psychologie au NTNU, l'Université norvégienne de sciences et de technologie. "Nous avons également cherché à savoir si les enfants qui ont des symptômes de dépression étaient moins actifs physiquement avec le temps, mais il s'est avéré que ce n'était pas le cas."

Les chercheurs rappellent les résultats d'autres études qui montrent les bienfaits du sport : être actif est une distraction positive qui empêche de ruminer et de se focaliser sur les expériences négatives ; l'activité physique permet d'accroître son estime personnelle ; et enfin les enfants actifs sont plus intégrés socialement que ceux qui ne participent à aucun évènement avec des camarades de leur âge.  

Comment bien choisir l'activité sportive de votre enfantSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Rania Hoballah

Tout
TF1 Info