Le virus Ebola refait parler de lui en Afrique

Le service METRONEWS
Publié le 21 mars 2016 à 11h32
Le virus Ebola refait parler de lui en Afrique

EPIDEMIE – On avait peut-être enterré trop vite l’épidémie. Le continent africain n’en a pas fini avec le virus Ebola. De nouveaux cas ont été enregistrés en Guinée.

On pensait que l’Afrique de l’Ouest avait tourné la page du virus Ebola. Mais la trêve aura été de courte durée. Ainsi si on croyait l’épidémie sous contrôle depuis le mois de janvier 2014, voilà que deux nouveaux cas ont été enregistrés en Guinée. Ce sont les deux premiers malades sur ce territoire depuis que la fin de l’épidémie a été proclamée, le 29 décembre 2015.

Deux personnes sont décédées mais, selon les autorités du pays, trois autres cas seraient suspectés. De nouvelles contaminations qui ont été confirmées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) . Cette dernière a annoncé qu’une équipe sanitaire était sur place et que les mesures nécessaires à prendre auprès des personnes ayant été en contact avec les malades étaient mises en place.

Des contaminations "résistantes"

Si l’on sait que le virus Ebola est bien souvent mortel et qu’il laisse peu de chances aux personnes atteintes, il est désormais établi que, chez les survivants, il peut résister plusieurs mois après que les symptômes de la maladie ont disparu.

EN SAVOIR + >> Ebola : 9 mois après la guérison, le virus toujours présent dans le sperme

On se souvient, entre autres, du cas de cette infirmière britannique contaminée en 2012 et déclarée guérie qui a dû faire face à trois graves rechutes depuis, dont une qui aurait pu lui être fatale. La question de la transmission sexuelle plusieurs mois après la guérison se pose également, puisque l’on a déjà trouvé des traces du virus dans le sperme de personnes contaminées, des mois plus tard.

Un casse-tête, donc, qui donne aux périodes sans contamination davantage des allures de trêves que de fin d’épidémie. Rappelons que le virus Ebola a touché une grande partie de l’Afrique de l’Ouest avec des pics en Guinée, au Sierra Leone ainsi qu’au Liberia. Jusqu'à présent, les chiffres officiels font état de 11.300 morts.

A LIRE AUSSI

>> Ebola, un vaccin expérimental efficace à 100% >> L'OMS regrette la lenteur de sa réponse face à Ebola >> Le virus Ebola fait son retour au Liberia


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info