Fast-foods : des menus enfants bien trop caloriques, relève une association

M.L
Publié le 28 novembre 2022 à 10h58
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'association Consommation Logement Cadre de Vie s'est penchée sur la composition des menus enfants de sept grandes chaînes, dont McDonald's, Burger King, KFC et O'Tacos.
Elle révèle que les enfants et adolescents privilégient souvent des versions "gourmandes", bien trop caloriques pour leurs besoins.

Des plats trop caloriques, trop gras, trop salés... L'association de consommateurs Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV) a passé en revue les menus proposés pour les plus jeunes par sept grandes chaînes de fast-foods : McDonald’s, Burger King, Quick, KFC, Subway, Brioche Dorée et O’Tacos. Elle constate que les menus enfants sont dans l'ensemble trop riches, que leur qualité nutritionnelle s'est dégradée depuis 2010 et que l'information sur celle-ci est "presque inexistante". Une situation inquiétante, quand l'on sait que près d'un enfant sur dix et deux adolescents sur dix mangent au moins une fois par semaine dans un fast-food, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Par mois, cette proportion grimpe à un enfant sur deux et six adolescents sur dix. 

Il est pourtant "possible de manger équilibré au fast-food", note l'association dans son enquête : un burger ou un sandwich, une boisson peu ou pas sucrée, une portion de fruits et une portion de légumes offrent en moyenne 18% des apports caloriques de la journée. Mais ce type de menu n'a pas la faveur des plus jeunes, qui préfèrent ceux jugés "gourmands" par l'association, comprenant frites et sodas, particulièrement mauvais pour la santé.

Des menus de plus en plus gras et salés

Lire aussi

L'association met aussi en garde contre des "bombes caloriques", déjà épinglées dans sa précédente étude, et qui restent toujours proposées à la vente : des menus "grands formats" comme le XL de Quick ou le Maxi Best of de McDonald's, les "buckets" de KFC (paniers de morceaux de poulet panés) ou encore les boissons vendues au demi-litre. Autant de produits que les adolescents préfèrent aux menus enfants, et qui "peuvent culminer à près de 1800 kilocalories, soit 80% des besoins journaliers moyens d’un adulte"

Les informations nutritionnelles pas assez mises en avant

Quant à l'information des consommateurs sur la qualité nutritionnelle des plats, elle reste "encore trop partielle et peu visible", regrette l'association. Si elle note des efforts réalisés par certaines chaînes comme McDonald's et KFC, avec la mise à disposition d'un Nutri-Score sur leur site Internet et sur les bornes de commandes dans les restaurants, elle souligne qu'il est nécessaire de "cliquer sur un onglet spécifique" pour lire ces informations au moment du choix du menu. "Pour les autres enseignes, l’information est présente uniquement sur leur site internet. Quant à l’enseigne O’Tacos, c’est la seule à ne mettre à disposition aucune information nutritionnelle", poursuit la CLCV.

Pour remédier à ces lacunes, l'association appelle les professionnels de la restauration à "améliorer la qualité nutritionnelle de leurs menus et à proposer des portions adaptées aux différentes tranches d’âges en excluant les menus trop riches en calories", c'est-à-dire ceux qui apportent plus de 40% des besoins journaliers des enfants et adolescents. Mais aussi à faire apparaître le Nutri-Score "de façon visible et à proximité des produits au moment de la commande"


M.L

Tout
TF1 Info