L'épidémie de grippe continue sa progression en France et s'étend à presque toute la métropole

par M.G avec AFP
Publié le 3 janvier 2024 à 23h09

Source : Sujet TF1 Info

L'épidémie de grippe saisonnière s'est étendue à de nouvelles régions lors de semaine de Noël.
Désormais, c'est presque l'ensemble de l'Hexagone qui est touché.
Au contraire, l'épidémie de bronchiolite, elle, continue de décroître.

Si les températures hivernales tardent à arriver, les maladies saisonnières, elles, battent leur plein. La dernière semaine de décembre a été marquée par une "forte augmentation des indicateurs (de l'épidémie de grippe) dans l'Hexagone, particulièrement à l'hôpital avec 10 régions en épidémie", indique Santé publique France, dans son dernier bilan hebdomadaire, publié mercredi 3 janvier. La Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire sont les seules régions métropolitaines à ne pas avoir passé ce stade. Elles devraient toutefois vite suivre, étant toutes trois classées en phase pré-épidémique. Du côté de l'outre-mer, la Guadeloupe est passée en phase épidémique, au même titre que la Guyane et Mayotte.

Carte des épidémies hivernales lors de la semaine de Noël.
Carte des épidémies hivernales lors de la semaine de Noël. - Santé publique France

Dans le détail, "le taux de consultations tous âges confondus pour syndrome grippal" a légèrement reculé d'une semaine sur l'autre, passant de 226 à 201 pour 100.000 habitants. Mais, dans le même temps, "la part d'activité SOS Médecins pour syndrome grippal est en augmentation dans toutes les classes d'âge (8,7% contre 8,3% la semaine précédente, soit +0,4

point)". Cette augmentation est particulièrement marquée chez les plus de 65 ans (5,5% contre 4,2%, soit +1,3 point) les plus nombreux à être concernés par la maladie. De même, le nombre de passages aux urgences pour ce type de symptôme a explosé (5889 contre 3856), notamment chez les 0-14 ans et les 65 ans et plus. 

Recul des épidémies de bronchiolite et de Covid-19

En revanche, la bronchiolite, qui touche essentiellement les bébés, perd toujours du terrain. "Les passages aux urgences et les hospitalisations après passage aux urgences pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans étaient en diminution pour la quatrième semaine consécutive, tout en restant à un niveau élevé", indiquent les autorités sanitaires. D'ailleurs, pour la première fois depuis longtemps, une première région n'est plus considérée comme un terrain d'épidémie : la Bretagne, qui passe en phase "post-épidémique". 

Pour ce qui est du Covid-19, dernière grande épidémie hivernale à être suivie hebdomadairement, la décrue se poursuit, même si le nombre de nouvelles contaminations demeure important. Santé publique France réitère malgré tout son appel à respecter "le port du masque en cas de symptômes, dans les lieux fréquentés et en présence de personnes vulnérables, le lavage des mains et l’aération régulière des lieux clos".


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info