Variole du singe : la crainte d'une nouvelle épidémie

Variole du singe : comment prendre rendez-vous pour se faire vacciner ?

I.N
Publié le 2 août 2022 à 16h26
JT Perso

Source : JT 13h WE

Face à la hausse des cas de variole du singe, les autorités préconisent aux personnes à risque de se faire vacciner.
130 centres de vaccination sont ouverts dans tout le pays.
Comment prendre rendez-vous ?

Un virus qui menace et des centres de vaccination qui ouvrent aux quatre coins du territoire. Alors que l'épidémie de Covid-19 n'est toujours pas terminée, voilà que celle de la variole du singe inquiète les autorités. Depuis plusieurs semaines, face à la hausse du nombre de cas (près de 2000 officiellement recensés), la France permet aux personnes à risque de se faire vacciner contre la "monkeypox", grâce à un vaccin de troisième génération contre la variole "classique".

Au total, 130 centres sont ouverts partout sur le territoire, selon le site Santé.fr, géré par le ministère de la Santé et de la Prévention. Pour prendre rendez-vous, certains centres ne sont joignables que par téléphone. Leur numéro s'affiche en zoomant sur la carte du gouvernement. Pour d'autres, la carte renvoie vers les plateformes de réservation habituelles, comme Doctolib ou Maiia. Les sites internet des agences régionales de santé permettent également de renvoyer vers les sites de réservation.

Vers un déstockage de doses supplémentaires

Le nombre de doses restant limité, il faudra peut-être faire preuve de patience. "Compte tenu de la forte demande, des délais pour la prise de rendez-vous et l'injection peuvent être observés pendant les premiers jours de la campagne", prévient le ministère. Auprès de TF1info, la Direction générale de la Santé indiquait fin juillet que "le déstockage de doses se poursuivra dans les prochaines semaines autant que nécessaire et de manière ajustée afin d'optimiser la campagne de vaccination et ne pas perdre de doses".

Lire aussi

Rappelons que le vaccin contre la variole du singe n'est pas ouvert à tout le monde. Seuls "les personnes exposées au virus, les hommes multipartenaires ayant des relations sexuelles avec des hommes, les personnes trans rapportant des partenaires sexuels multiples, les personnes en situation de prostitution, et les professionnels des lieux de consommation sexuelle" sont éligibles, indique le ministère de la Santé. Deux doses sont nécessaires pour conférer la protection maximale (une seule si vous avez été vacciné contre la variole plus jeune).


I.N

Tout
TF1 Info