La grippe en progression, la bronchiolite en recul... Le point sur les épidémies avant le Nouvel An

par I.N avec AFP
Publié le 28 décembre 2023 à 8h29

Source : TF1 Info

L'épidémie de grippe poursuit sa progression dans le pays.
Sept régions de l'Hexagone sont désormais classées rouge par Santé publique France.
En revanche, l'épidémie de bronchiolite reste en déclin.

La grippe s'étend à grands pas dans l'Hexagone. L'épidémie de grippe saisonnière a continué à progresser ces derniers jours en France, gagnant notamment la région parisienne, indique Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire. Les principaux indicateurs de l'épidémie de grippe - nombre de consultations chez le médecin, hospitalisations... - "étaient en hausse" la semaine dernière, achevée le 24 décembre, selon l'agence sanitaire.

L'épidémie, qui avait gagné tout le pan est du pays, frappe désormais aussi l'Île-de-France et les Hauts-de-France. Quant aux régions de l'Hexagone dans lesquelles l'épidémie ne bat pas encore son plein, elles sont d'ores et déjà en phase dite "pré-épidémique". Outre-mer, la Guyane et Mayotte restent frappées par l'épidémie et la Guadeloupe est dorénavant en phase pré-épidémique.

Santé publique France

En revanche, Santé publique France confirme un déclin de l'épidémie de bronchiolite - une maladie qui touche essentiellement les bébés et peut mener jusqu'à l'hospitalisation - après un pic début décembre. Depuis, les principaux indicateurs ont diminué "pour la troisième semaine consécutive", note l'agence sanitaire, soulignant toutefois qu'ils demeurent à un niveau élevé, toutes les régions de métropole restant touchées par l'épidémie.

Dernière grande épidémie hivernale à être suivie hebdomadairement, le Covid-19 continue à enregistrer une vague importante, mais celle-ci commence à légèrement refluer. "Dans ce contexte de circulation élevée des différents virus respiratoires et en complément de la vaccination contre la grippe et la Covid-19" chez les plus fragiles comme les plus de 65 ans, "l'adoption systématique des gestes barrières par tous reste primordiale, notamment le port du masque en cas de symptômes, dans les lieux fréquentés et en présence de personnes fragiles", rappelle Santé publique France.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info