Avoir les extrémités constamment froides peut être dû à la maladie de Raynaud, qui touche 10 % de la population française.
Mais cela peut aussi vous arriver si vous êtes atteint de diabète non contrôlé, d’anémie ou que vous consommez du tabac.
Pour prévenir ces sensations, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière.

En période de basses températures ou d’épisode de froid, il n’est pas rare d’avoir la sensation d’avoir les extrémités glacées. Cela s’explique surtout par les petits vaisseaux sanguins qui ont tendances à rétrécir lorsqu’il fait froid, empêchant donc notre sang de circuler correctement et de nous réchauffer. Car, à l’inverse, lorsqu’il fait chaud, les vaisseaux gonflent et nous réchauffent suffisamment pour ne pas avoir cette sensation de froid. Ce phénomène joue aussi sur la couleur de notre peau, qui devient plus blanchâtre lorsqu’il fait froid et toute rouge lorsqu’il fait chaud. 

Cependant, certains Français ont les extrémités froides… toute l’année. Cela peut être dû à plusieurs causes : du stress, une carence, la consommation de tabac, etc. Mais cela peut aussi être dû à la maladie de Raynaud, qui touche 10 % de la population française. Alors, devez-vous vous en inquiéter ? Comment y remédier ?

Un phénomène bénin dans 90% des cas

La maladie de Raynaud (aussi appelé le phénomène de Raynaud), est un "trouble temporaire de la circulation du sang, essentiellement au niveau des doigts", selon Ameli. Durant les phases de "crises", les extrémités deviennent blanches et insensibles, voire bleues et gonflées dans le pire des cas. Dans 90 % des cas, rassurez-vous, le phénomène est bénin, bien que les symptômes soient contraignants. Cela peut aussi concerner les oreilles ou le nez. Toujours d’après Ameli, la maladie de Raynaud apparaît le plus souvent "à l’adolescence ou chez une jeune femme en bonne santé et plutôt mince. Elle est présente chez 6% des femmes entre 25 et 40 ans".

Dans les 10% des cas restants, le phénomène est lié à d’autres maladies comme les maladies auto-immunes ou artérielles, mais ne présente pas les mêmes caractéristiques. Dans ce cas, les personnes des deux sexes peuvent être concernés et déclencheraient cette pathologie après 35 ans. Elle peut survenir dans n’importe quelle situation et ne touche que le pouce d’une des deux mains. 

Une anémie, du diabète, le tabac… 

Mais le phénomène de Raynaud n’est pas la seule cause des extrémités constamment glacées. En effet, cela peut aussi vous arriver si vous êtes atteint de diabète non contrôlé. Des dépôts graisseux vont se former à l’intérieur des vaisseaux sanguins et les rendre étroits et durs, limitant ainsi la circulation sanguine. Une autre cause possible est la carence en fer, puisque les hémoglobines dans le sang sont moins nombreuses et peuvent donc provoquer cette sensation de froid. Le tabagisme peut également être à l’origine d’un cas de doigts et d’orteils glacés. En effet, la nicotine provoque en effet un rétrécissement des vaisseaux sanguins et y réduit par conséquent le flux.

Pour prévenir ces sensations, il est recommandé de pratiquer une activité physique afin de relancer correctement la circulation sanguine, de suffisamment se couvrir les extrémités (gants, chaussettes épaisses, etc.), de se laver les mains à l’eau chaude et de les sécher dans la foulée et d’éviter les changements de températures trop brutaux. Si cela persiste, et que vous constatez une décoloration de votre peau, voire que vous avez des douleurs, n’attendez pas et prenez immédiatement rendez-vous avec votre médecin traitant qui saura vous aiguiller.


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info