Nos conseils pour affronter le froid

Comment faire du sport sans danger quand il fait froid ?

Melinda DAVAN-SOULAS
Publié le 21 novembre 2018 à 17h39, mis à jour le 22 novembre 2018 à 16h39
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

INTERVIEW - Quand on parle sport et hiver, on pense immédiatement au ski. Mais pour ceux qui n'habitent pas forcément en montagne, cela se résume plutôt à course à pied et cyclisme. Avec la chute des températures de saison, il faut cependant prendre quelques mesures pour poursuivre son activité dans les meilleures conditions possibles. On fait le point avec un spécialiste.

Alors que le froid a commencé à s'installer, nous avons demandé a Malek Boukerchi, spécialiste des courses longues (Diagonale des Fous, Transgaule de 1000 km, Ice Marathon Antartica par -40°C) et auteur de Il était une fois en Antarctique, du rêve au dépassement de soi (éditions L'Optimiste), de nous livrer ses précieux conseils pour continuer à pratiquer le sport dans le froid.

VIDÉO - Vague de froid : 5 astuces pour résister aux températures glacialesSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Quel équipement choisir ?

Pratiquer un sport en hiver demande de respecter un principe physiologique de base : protéger au maximum les extrémités (tête, mains, pieds) du fait de la perte thermique plus conséquente dans ces parties du corps ! Il est indispensable de disposer d'un équipement technique adapté : bonnet, gants et paire de chaussettes, quitte à doubler pour les plus frileux. Si le thermomètre frise les zéro degrés, n'oubliez pas le collant pour les jambes. Pour les courses dans la neige, ne pas négliger le choix de basket "trail" car elles ont les picots sur la semelle pour une meilleure adhérence. Comme des pneus neige.

De manière générale, il faut disposer d'un équipement alliant résistance au froid, protection et chaleur, mais aussi, outre la résistance, beaucoup de souplesse dans les matériaux pour la mobilité et pour la respiration. Pour lutter contre le froid, optez pour la technique du "salami vestimentaire" ou "pelures d'oignon", c'est-à-dire l'empilement de plusieurs couches de vêtements :

- Au plus près du corps, juste un tee-shirt technique à manche courte. Evitez les vêtements en coton non adaptés à l'évacuation de la sueur !

- Si les températures sont plutôt clémentes (Supérieur à 5°), un 2e tee-shirt, un sweet à manches longues ou un coupe-vent léger. S'il y a du vent, un sweet ou polaire type gore tex

- Quand les températures chutent et se rapprochent de zéro (voire négatives), la troisième couche sera axée sur un vêtement zippé pour pouvoir ventiler et réguler la chaleur. Idéal si on s'est habillé trop chaudement.

Pour le vélo, la sensation réelle de froid est beaucoup plus marquée. Il faut donc faire quelques ajustements : prendre des tenues plus "costauds et toujours respirantes" pour se protéger de l'air ambiant, et ne pas oublier les sur-chaussures.

Il vaut mieux d'ailleurs commencer en ayant légèrement froid, car la force de la course à pied, sur le plan cinétique, le corps se réchauffe en quelques minutes (plus compliqué en vélo). Afin d'éviter les refroidissements, il est recommandé de se glisser rapidement dans des vêtements secs dès la fin de l'entraînement.


Melinda DAVAN-SOULAS

Tout
TF1 Info