"Mon Espace Santé" : le carnet médical des enfants se met (enfin) à la page du numérique

par M.D. avec AFP
Publié le 17 mai 2023 à 16h35

Source : JT 13h Semaine

Le gouvernement souhaite systématiser l'utilisation du carnet de santé numérique "Mon Espace Santé".
Celui-ci intégrera à partir de fin 2023 certains éléments de la version papier dès la naissance de l'enfant.

Chaque bébé qui naît aujourd’hui en France dispose automatiquement d’un espace personnel, qui le suivra tout au long de sa vie, avec notamment toutes les vaccinations obligatoires. "La révolution que nous devons désormais réussir (...) c'est celle de la systématisation et de la démocratisation des usages du numérique en santé, pour qu'il se fasse une place dans le quotidien de nos concitoyens et des professionnels", a fait valoir le ministre de la Santé, François Braun, ce mercredi 17 mai à l’issue d’une réunion avec des professionnels du numérique et de la santé.

"Mon Espace Santé", le tout jeune carnet médical numérique des Français, commencera, dès la fin de l'année 2023, à intégrer certains éléments de l'actuel carnet de santé en version papier de l'enfant, dès les premiers jours qui suivent sa naissance. Les rappels des examens obligatoires y seront aussi intégrés d'ici la fin de l'année. Il faut qu'à terme, les familles "puissent avoir accès à l'historique de santé consolidé des enfants, ce qui leur sera utile tout au long de la vie", soutient, dans un communiqué, le ministère de la Santé, qui vient de dévoiler sa nouvelle feuille de route pour le numérique en santé jusqu'en 2027.

Cette démarche s’inscrit dans la stratégie du gouvernement d’accélération de la numérisation des services administratifs de l’État. Lancé il y a un an, ce dossier médical informatisé est déjà opérationnel pour 65 millions de Français, et plus de 10 millions de documents y sont ajoutés chaque mois, selon François Braun. La carte Vitale dématérialisée, actuellement en cours d'expérimentation dans quelques départements, doit être ouverte pour la France entière fin 2026, avec un objectif de 20 millions d'utilisateurs en 2027. 


M.D. avec AFP

Tout
TF1 Info