Comment expliquer la progression de l’infertilité en France ?

Publié le 17 janvier 2024 à 18h59, mis à jour le 18 janvier 2024 à 10h14

Source : TF1 Info

Emmanuel Macron souhaite lancer un vaste plan de lutte contre l’infertilité.
Si elle n’explique pas à elle seule la baisse de la natalité, elle augmente bien dans le pays.

En pleine conférence de presse à l’Élysée, Emmanuel Macron s’est invité dans l’intimité des Français pour annoncer un vaste plan de "réarmement démographique". Le même jour où l’Insee indiquait que le nombre de naissances enregistrées en 2023 était tombé à un plus bas historique, jamais observé depuis 1946. Le président de la République a insisté sur l’infertilité, qu’il a qualifié de "tabou du siècle". Il convient de préciser que ce phénomène n’est pas la seule cause de la baisse de la natalité en France. Celle-ci s’explique également par des changements de mœurs, comme l’a détaillé le démographe Hervé Le Bras à TF1info.

Mais l’infertilité progresse bel et bien dans le pays et dans le monde, avec environ 3 millions de Français touchés et un couple sur six concerné à l’échelle de la planète, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le fait est que l’infertilité est un phénomène mondial et multifactoriel, qui touche aussi bien l’homme que la femme. On estime que dans 30% des cas, elle est d’origine masculine, dans 30% des cas d’origine féminine, dans 25% des cas d’origine mixte ou combinée et d’origine inconnue pour les 15% restants. 

Un âge plus tardif de la maternité

La baisse de la fertilité s’explique d’abord par une évolution des comportements et des modes de vie. Et notamment par un relèvement de l’âge moyen de la maternité, passé de 29 à 31 ans en 20 ans, selon l’Insee. "Il existe de plus en plus d'infertilité liée à l'âge, puisque les femmes font des enfants plus tard et que malheureusement, elles sont de moins en moins fertiles avec les années", souligne à ce titre le Pr Michael Grynberg, gynécologue et obstétricien à l’hôpital Antoine Béclère de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). "La fertilité spontanée diminue dès 30 ans, nettement après 37 ans, en raison d’une diminution du nombre et de la qualité des ovocytes avec l’âge", selon l’Assurance maladie. Un argument qui peut toutefois être culpabilisant pour les femmes, notent certains observateurs. 

D’autres comportements humains peuvent venir affecter la fertilité, tels que l’alimentation, la sédentarité, ou encore le tabagisme. Par ailleurs, "les concentrations des spermatozoïdes ont diminué de 50% en 50 ans", rappelle Micheline Misrahi-Abadou, médecin et praticienne hospitalière à l’Université Paris-Saclay. Le Pr Grynberg pointe ainsi "la dégradation des paramètres du sperme au cours des dernières années". Bien que les causes soient diverses, une étude menée sur cinquante ans a récemment mis en évidence l’effet néfaste d'insecticides comme le glyphosate sur la fertilité masculine. Ces derniers contribueraient à faire diminuer nettement la concentration en spermatozoïdes, comme nous le développions ici

Des hypothèses sont également à l’étude, selon le Dr Fleur Delva, médecin de santé publique au CHU de Bordeaux et coordinatrice d’une plateforme de prévention en santé environnement dédiée à la reproduction. Cette structure se charge notamment de rechercher les expositions environnementales en cause dans les troubles de la fertilité de ses patients. "Il y a une suspicion d'un effet de la posture assise prolongée pour l'homme. Le fait d'être assis longtemps augmente la température des testicules", indique la spécialiste. 

Parmi les facteurs impliqués, le rythme de travail peut aussi intervenir. "Chez la femme comme chez l'homme, il y a une forte plausibilité biologique d'un effet du travail de nuit, bien qu’il soit difficile d'étudier l'effet de ce facteur-là chez l'homme", atteste le Dr Delva. "Ce qui est montré chez l'animal, c'est qu'en perturbant le rythme, cela peut entrainer une perturbation de la production d'hormones." Toutefois, un effet sur la fertilité doit encore être prouvé par des études épidémiologiques.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info