La phrase mythique "le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée" est une idée reçue depuis des décennies.
En réalité, le repas primordial, c’est celui qui vous fournit le plus d’apport calorique et nutritionnel.
Si vous optez pour la prise d’un petit-déjeuner quotidien, veillez à ne pas faire certaines erreurs.

Vous avez sûrement déjà entendu la phrase suivante : "Ne loupe pas le petit-déjeuner, c’est le repas le plus important de la journée !". Pourtant… ce n’est qu’une idée reçue. En réalité, le repas le plus important de la journée, c’est celui qui vous fournit le plus d’apport calorique et nutritionnel. Et même si votre petit-déjeuner est équilibré, il est fort à parier que vous ne concentrez pas vos calories journalières dans ce repas plutôt "complémentaire".

Attention, certaines personnes ne peuvent pas faire l’impasse

Mais alors, quel serait le repas le plus important de la journée ? Le déjeuner ou le dîner ? Selon une étude menée par l’Observatoire Cetelem en 2020, 41 % des Français assurent que le repas le plus important, pour eux, c’est le déjeuner, contre 26 % pour le dîner. Néanmoins, 56 % des plus de 65 ans considèrent ce repas comme étant primordial. Le principal étant que vous ayez suffisamment d’apport nutritionnel et calorique durant la journée. Ainsi, contrairement à ce qui est dit depuis plus de cent ans, vous pouvez tout à fait sauter le petit-déjeuner. Vous pouvez très bien vous contenter de deux repas par jour.

Pour autant, Nicolas Aubineau, diététicien-nutritionniste, explique, sur son site, que certaines personnes ont tout intérêt à ne pas le sauter. "Ceux qui ont faim au réveil, qui sont en surpoids, qui ont une alimentation anarchique, des coups de fatigue (en matinée, l’après-midi, fin de soirée…), un bilan sanguin déséquilibré (glycémie, cholestérol, triglycérides…). Ce premier repas vous aidera à mieux répartir vos apports sur la journée.", écrit-il.

N’oubliez pas les protéines et évitez le sucre rapide

En réalité, cette croyance est apparue au XXe siècle, en 1917, lorsqu’une diététiste américaine, Lenna F. Cooper, a affirmé la chose suivante dans un article paru pour le magazine de santé Good Health : "À bien des égards, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, car c'est le repas qui nous fait commencer la journée. Il ne devrait pas être consommé précipitamment, et toute la famille devrait y participer." Plus de cent ans après, cette phrase est toujours ancrée dans l’esprit de bon nombre de personnes. Selon le journal Libération, cette idée intervient avec un changement des habitudes alimentaires au tournant du XXe siècle, lorsque les pays occidentaux étaient en pleine révolution industrielle.

Dans tous les cas, si vous optez pour la prise d’un petit-déjeuner quotidien, veillez à ne pas faire certaines erreurs, notamment l’omission des protéines ou la prise de sucre et de graisse trop importante. Si vous mangez trop sucré au petit-déjeuner, vous risquez d’avoir faim deux heures plus tard. Votre taux de glycémie va en effet grimper pour finalement rechuter tout aussi vite. Le pain blanc, les biscottes, le beurre, la confiture ou encore les jus de fruits industriels sont déconseillés. Pour un bon apport en protéines, vous pouvez intégrer des œufs, de la viande, du fromage ou des légumineuses. 


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info