L'info passée au crible

Non, Santé publique France n'a pas reconnu que le Covid-19 a fait "moins de 55.000 morts"

Felicia Sideris
Publié le 11 décembre 2021 à 17h53
Non, Santé publique France n'a pas reconnu que le Covid-19 a fait "moins de 55.000 morts"

Source : AFP

MORTALITÉ - Des internautes assurent ce samedi que Santé publique France a enregistré "moins de 55.000 morts du Covid-19 en France depuis 2019", soit deux fois moins que le bilan officiel. C'est faux.

C'est un argument entendu tout au long de l'épidémie. Le gouvernement chercherait à amplifier la gravité du Covid-19 pour poursuivre des intentions cachées. Énième preuve, selon les défenseurs de cette thèse : la principale agence de santé publique française elle-même serait en désaccord avec le gouvernement.

Selon un article de blog paru ce samedi 11 décembre, Santé publique France n'aurait ainsi référencé "que" 55.000 morts de la maladie, contre plus de 120.000 par les autorités sanitaires. Qu'en est-il réellement ? 

Cette affirmation publiée sur les réseaux sociaux est initialement parue dans le blog "Le Courrier des stratèges". Une page créée avec le Covid-19 et à l'origine d'une multitude de fausses informations. C'est sur ce site qu'on a pu lire, entre autres exemples, que les Ehpad auraient reçu des "instructions officielles" afin de ne pas encombrer le Samu avec les personnes âgées, ou encore que l'épidémie servirait le "Great reset", cette théorie conspirationniste selon laquelle les élites auraient planifié la pandémie pour instaurer un nouvel ordre mondial.

Un chiffre réel qui serait deux fois inférieur au bilan offficiel

Cette fois-ci, le blog assure que Santé publique France n'a "pas complètement truqué les chiffres" de la mortalité et "avance un chiffre deux fois moindre" du nombre de morts du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Une affirmation qui s'appuie sur "la nouvelle série de statistiques mises en accès public". En lien, un graphique montre que pour 2019, la mortalité est de "seulement", 54.813. Soit deux fois moins que les 120.000 décès enregistrés officiellement. Comment l'expliquer ? 

Lire aussi

Le lien donné dans l'article ne renvoie pas vers une série de statistiques, mais vers le site officiel de Géodes, l'outil cartographique de Santé publique France. Seulement, il suffit de se pencher sur la "documentation détaillée" qui accompagne les données brutes pour comprendre l'erreur réalisée par l'auteur de ce blog. L'agence sanitaire précise en effet que les informations mises en lignes sont issues des seuls "certificats de décès certifiés par voie électronique". Or, comme le reconnait l'agence sanitaire dans les "limites" à ses données, cet outil a mis du temps à être opérationnel, certains continuant à envoyer ces certifications par voie postale. Ainsi, début 2020, seuls "20% des décès en France étaient certifiés par voie électronique, avec une hétérogénéité allant de 0% à 28% selon les régions"

Le chiffre donné par ce blog peu fiable est donc une sous-estimation. Le triste bilan du Covid-19, mis en ligne par Santé publique France, est bel et bien de 120.168 décès, selon les dernières données arrêtées au 10 décembre. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info