L'info passée au crible

Covid-19 : le variant Omicron est-il en train de "stagner ou décroître" partout où il est apparu ?

Felicia Sideris
Publié le 5 janvier 2022 à 13h32
Covid-19 : le variant Omicron est-il en train de "stagner ou décroître" partout où il est apparu ?

Source : AFP

VAGUES - Florian Philippot s'est encore une fois opposé au pass vaccinal ce mardi, arguant qu'avec Omicron, les contaminations baissaient naturellement partout où ce nouveau variant était apparu. C'est faux.

Il appelle au laisser-faire face à Omicron. Fervent opposant à la vaccination, aux restrictions sanitaires et au port du masque, Florian Philippot estime encore une fois que, face au Covid-19, la meilleure stratégie serait l'inaction. Argument massue du président du parti Les Patriotes : il affirme ce mardi 4 janvier sur Twitter que "partout dans le monde, Omicron stagne ou décroît déjà". Qu'en est-il réellement ? 

Les contaminations grimpent partout

Ce phénomène n'est visible chez aucun pays occidental, comme le montre le graphique ci-dessous issu des données officielles récoltées par le site Our World in Data. Pour rappel, ce variant initialement détecté en Afrique australe est actuellement majoritaire dans plusieurs pays. Parmi eux, le Royaume-Uni. Un pays stratégique du point de vue de la France qui, depuis l'arrivée de ce variant, observe ce voisin afin de savoir à quoi s'attendre. "Le recul le plus important et le plus fiable dont nous disposons est le recul anglais", soulignait ainsi le 29 décembre le ministre de la Santé, Olivier Véran, devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Le nombre de contaminations quotidiennes dans cinq pays touchés par Omicron, données arrêtées au 4 janvier 2021 - Our World in Data

Or, très clairement, la courbe des contaminations continue d'exploser outre-Manche. Si les cas ont marqué une pause de quelques jours lors des fêtes de Noël et du Nouvel an, celles-ci sont simplement dues à un arrêt des services le temps des festivités. Pour le reste, on remarque que les contaminations continuent leurs courses folles entamées depuis la mi-décembre, atteignant un pic jamais atteint dans le pays. 

Un constat parfaitement similaire à celui observé au Danemark, où le variant représente 80% des nouvelles contaminations, et aux États-Unis, où Omicron est devenu majoritaire dès le 21 décembre. Un phénomène qui n'est pas uniquement lié au nombre de tests réalisés par la population en prévision de réunions privées. De fait, la positivité des tests grimpe, elle aussi, dans ces trois pays. 

Quant à l'Allemagne, si elle a, effectivement, connu une situation de décroissance entre la fin novembre et la fin décembre, ce phénomène n'est pas lié à Omicron, mais à la fin de la vague de contaminations avec le variant Delta. La nouvelle mutation plus contagieuse n'a effectivement pas touché le pays aussi rapidement que la France. Ceci dit, depuis le 28 décembre, notre voisin d'outre-Rhin connait lui aussi une recrudescence des cas.

Lire aussi

En réalité, seule l'Afrique du Sud connaît véritablement une décroissance du nombre de ses cas. Depuis le 18 décembre, la courbe des contaminations chute dans ce pays qui fut le premier à alerter sur ce nouveau variant. Si bien que le 31 décembre, les autorités ont estimé que le pic de la quatrième vague était passé

Ceci dit, cela ne s'est pas fait naturellement. Pour preuve, au Royaume-Uni, où Omicron est devenu dominant à peine deux semaines plus tard, les contaminations n'ont pas connu de baisse. En réalité, cette baisse peut s'expliquer par une différence de températures, mais aussi par les nombreuses restrictions mises en place dans le pays, avec un couvre-feu dans certaines provinces et l’interdiction de vendre de l’alcool après 23 heures. Les rassemblements étaient également limités à 1000 personnes en intérieur et à 2000 en extérieur. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info