La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : le nombre de cas est-il en baisse dans votre région ?

Idèr Nabili
Publié le 17 janvier 2022 à 11h38, mis à jour le 17 janvier 2022 à 17h29
JT Perso

Source : JT 20h WE

COURBES - Pour la première fois depuis l'arrivée du variant Omicron, le nombre de contaminations enregistrées est en baisse d'une semaine sur l'autre en France. Dans plusieurs régions, le pic semble même passé.

La France atteint-elle (enfin) le bout du tunnel ? Après une hausse constante des indicateurs ces dernières semaines, le pays semble arriver au pic de la cinquième vague. Dimanche 16 janvier, pour la première fois depuis l'arrivée du variant Omicron, le nombre de tests positifs enregistrés a été inférieur au dimanche précédent. Résultat : le nombre de cas quotidien est, lui aussi, en baisse. Mais des disparités persistent entre les régions métropolitaines.

Ces régions où le pic semble passé

Après des semaines de hausse, les indicateurs suivent une tendance à la baisse dans deux régions : l'Île-de-France et la Corse. En région parisienne, le nombre de cas a été multiplié par sept en moins d'un mois. Le taux d'incidence était fixé à 596 cas pour 100.000 habitants au 16 décembre, pour atteindre 4110 le 6 janvier, selon les données de Santé publique France regroupées par CovidTracker. Depuis, le nombre de cas est reparti à la baisse : au 13 janvier, cet indicateur se situait à 3727.

Une bonne nouvelle que connaît également la Corse, où le taux d'incidence est, lui aussi, en diminution. Selon la même source, 2746 tests positifs pour 100.000 habitants ont été enregistrés le 8 janvier sur l'Île de Beauté. Cinq jours plus tard, cet indicateur n'était plus qu'à 2218.

Ces régions qui arrivent au pic

D'autres régions n'ont pas encore franchi le pic, mais semblent proches d'y parvenir. C'est notamment le cas du Grand Est. Depuis une semaine, le taux d'incidence y oscille entre 2200 et 2300 cas pour 100.000 habitants. Même situation en Normandie, où cet indicateur n'augmente presque plus depuis une dizaine de jours.

Toutefois, la bascule vers la décrue ne s'est pas encore opérée. Et le nombre de cas, après avoir doucement diminué, est reparti en légère hausse ces derniers jours.

Ces régions où le nombre de cas reste en hausse

Partout ailleurs, il va encore falloir patienter. Malgré une stabilisation des contaminations au début de la semaine du 10 janvier, le nombre de cas est (légèrement) reparti à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, en Bourgogne-Franche-Comté, en Bretagne, dans le Centre, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine, l'Occitanie, les Pays-de-la-Loire et la Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Mais l'optimisme reste de vigueur. "Le scénario du pire s'éloigne, la décrue a commencé", a assuré ce lundi matin sur France inter le Pr Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. Selon lui, le pic des contaminations devrait bientôt être dépassé dans l'ensemble du pays.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info