Le 20h

Thérapie par le froid : connaissez-vous la "méthode Wim Hof" ?

M.D.
Publié le 23 mars 2021 à 11h25
JT Perso

Source : TF1 Info

GLA-GLA - Cette pratique, combinant techniques respiratoires spécifiques, exposition au froid et méditation, aurait des bienfaits sur la fatigue, le stress et les défenses immunitaires. On vous explique.

Apprendre à dompter le froid au nom du bien-être. En cette matinée hivernale, la témérité est de rigueur pour la quinzaine de volontaires qui participent à ce stage de thérapie par le froid devant les caméras du 20 heures de TF1. Stimuler son organisme, en particulier son système immunitaire, et faire le plein d’énergie : c’est la promesse de la méthode "Wim hof", du nom d'un Néerlandais recordman du monde de résistance au froid. 

"L'homme de glace", comme on le surnomme, a grimpé l'Everest en short jusqu'à 7400 mètres, et compte à son actif un semi-marathon pieds nus au-delà du Cercle arctique. Depuis, sa méthode a fait des émules, en particulier pour améliorer la récupération chez les sportifs de haut niveau.

C’est dans le Cantal, près du Lac des Graves, que nos adeptes s’apprêtent à découvrir les bienfaits de cette pratique, combinant méditation et techniques respiratoires. Sous la houlette de Leonardo Pelagotti, leur instructeur, ils vont repousser leur limites, physique mais aussi mentale. Se concentrer sur sa respiration est la clé pour ne pas ressentir les effets du froid, explique le moniteur. Au programme : exercices de relaxation, hyperventilation dans le but d'accumuler le maximum d’oxygène dans le sang et apnées pour habituer à l'effort. "On sent très rapidement un changement. C’est assez surprenant", observe Jean-Luc Force, membre de l'équipe de France d'équitation. 

On se sent bien, libéré, aussi bien le corps que l’esprit

Une participante

À 1200 mètres d’altitude, sous une température extérieure -1° degrés Celsius, les habits tombent. Torses nus et vêtus d’un simple short, les participants effectuent leurs premiers pas dans le froid. "On se sent bien, libéré, aussi bien le corps que l’esprit", confie une participante. "On se rend compte que le corps humain peut aller chercher bien plus loin", complète un autre. 

Ultime étape de ce stage, un bain dans une eau à 4 degrés Celsius. 

Pour se préparer à cette dernière épreuve, les participants s'échauffent en effectuant de profondes inspirations accompagnées de mouvements semblables au haka néo-zélandais. Il est temps d'enfiler le maillot avant de s'immerger tour à tour en douceur dans l'eau, sans hésitation pour la plupart. "C’est un vrai dépassement de soi", explique Karim Laghouag, champion olympique d'équitation, à la sortie du bain. Si la science autour de la méthode Wim Hof demande à être mieux documentée, les participants reconnaissent unanimement ses bienfaits sur leur bien-être et leur santé.


M.D.

Tout
TF1 Info