Pourquoi certains tombent malades à chaque changement de saison ?

Julie Bernichan
Publié le 10 mai 2016 à 18h14
Pourquoi certains tombent malades à chaque changement de saison ?

MALADIE – L’apparition des symptômes de la grippe et du rhume au printemps ou à l’automne ne serait pas directement liée aux changements de températures mais à des groupes de virus bien particulier qui profitent d’une baisse de régime des défenses immunitaires.

Nez qui coule, fatigue, maux de tête… ces symptômes peuvent être récurrents lors des changements de saison. La faute aux températures ? Pas directement. Bien sûr, il est possible d’attraper un rhume en entrant dans une salle sur-climatisée alors qu’il fait 28 degrés à l’extérieur, mais ce n’est pas la raison principale de ces épidémies de rhume et de grippe au printemps ou à l’automne.

EN SAVOIR + >>  Vous croyez être allergique au pollen? Et si c’était plutôt votre maison qui était polluée ?

Ainsi, les changements de températures permettent surtout à certains virus de prospérer. "Les études montrent que certains type de virus comme le rhinovirus et le coronavirus sont les principaux agents du rhume, explique le Dr Benjamin Kaplan, médecin à l’Orlando Health (une clinique privée de Floride) au site spécialisé LiveScience . Or, ils profitent des températures plus douces pour prospérer comme au printemps ou à l’automne." Une période favorable à la propagation de ces virus donc. Les virus de la grippe, eux, préfèrent l’air sec et froid pour proliférer.

EN SAVOIR +
>>  3 conseils pour éviter le rhume

Les allergies affaiblissent le système immunitaire

Ces maladies de mi- saison sont le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs. En effet, les substances allergènes comme les pollens ou les moisissures affaiblissent le système immunitaire des personnes concernées. "Les défenses de l’organisme, davantage sollicitées, sont plus vulnérables aux maladies virales", précise le spécialiste.

EN SAVOIR + >> Allergies : 3 conseils pour se protéger des pollens

Cette double contamination, aux symptômes très similaires, fait parfois passer le rhume inaperçu. Il met alors plus de temps à être soigné.
Pour vous préserver, la meilleure solution reste de respecter quelques règles d’hygiène élémentaire. Le Dr Kaplan recommande ainsi de bien se laver les mains, de bien dormir, de manger équilibré et de pratiquer une activité physique régulière. De quoi renforcer vos défenses immunitaires et tenir éloignées ces maladies de mi-saison. 

EN SAVOIR + >>  3 conseils pour avoir les mains propres (et rester en bonne santé)


Julie Bernichan