Poussière, produits chimiques... Faites-vous partie des 2 millions de salariés exposés à des "nuisances cancérogènes" ?

La rédaction LCI
Publié le 13 juin 2017 à 17h27
Poussière, produits chimiques... Faites-vous partie des 2 millions de salariés exposés à des "nuisances cancérogènes" ?
L'essentiel

SANTÉ - Première cause de mortalité en France, le cancer touche chaque année 385.000 personnes. Selon une étude parue ce mardi, 2,6 millions de salariés sont exposés à au moins une nuisance cancérogène. Certaines professions sont en première ligne.

Poussière, produits chimiques, travail de nuit… Selon une étude publiée ce mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), environ 2,6 millions de salariés ont été exposés entre 2009 et 2010 à au moins une "nuisance cancérogène" sur leur lieu de travail, et 757.000 à au moins deux.

Pour ces recherches, qui prennent appui sur des données récoltées entre 2009 et 2010, les enquêteurs ont sélectionnés 24 agents chimiques, cancérogènes avérés ou probables, les rayonnements ionisants, cancérogènes avérés, et le travail de nuit, qui accroît le risque de cancer du sein chez les femmes au-delà de 45 nuits par an. D’après les résultats, 2,2 millions de salariés auraient été exposés aux cancérogènes chimiques, 259.000 aux rayonnements ionisants.

Les professionnels du BTP et de la santé parmi les plus touchés

Basée sur un échantillon de 48.000 personnes, l'étude révèle que les nuisances les plus fréquentes chez les hommes sont les émissions de moteurs diesel, les huiles minérales entières, les poussières de bois et la silice cristalline. Pour les femmes, il s'agit du travail de nuit, de l'exposition aux rayonnements ionisants, puis de l'exposition au formaldéhyde, une substance chimique cancérogène servant dans diverses industries, et aux médicaments anticancéreux. Conclusion, les principaux salariés concernés sont, du côté des hommes, les ouvriers du bâtiment et des travaux publics et de la réparation automobile. Les femmes officiant dans le domaine de la santé, ou dans l'esthétique sont elles aussi très touchées.