Très fragiles, les bébés prématurés sont de mieux en mieux accompagnés. Mais il reste encore beaucoup à faire. Selon Michèle Granier, chef du service de médecine néonatale de l’hôpital de Corbeil-Essonnes, il faut notamment améliorer le suivi des enfants nés prématurément. Et ce jusqu’à leurs huit ans, minimum.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 4 septembre 2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 04/09/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info