Le chebula est le "roi des médicaments" dans la médecine ayurvédique, la médecine traditionnelle indienne.
Cette petite baie qui pousse en Asie est réputée pour lutter contre le stress oxydatif, responsable du vieillissement prématuré de nos cellules.
Aujourd’hui, il entre dans la composition de nombreux produits anti-âge, mais il possède d’autres bienfaits pour l’organisme.

L’ayurveda a le vent en poupe ces dernières années. Cette médecine traditionnelle indienne ancestrale se base sur la nature pour non pas soigner les maux du corps, mais agit en prévention. Et parmi les "médicaments rois" de la médecine ayurvédique, on retrouve le chebula, appelé aussi l’haritaki, un mini fruit aux maxi vertus réputé pour être un puissant anti-oxydant. On vous dit tout. 

Un ingrédient ancestral

Cela fait des millénaires que les fruits du Terminalia Chebula sont utilisées dans la médecine traditionnelle indienne. Surnommé l’arbre de la longévité, il est très répandu en Asie, notamment en Inde, en Chine et au Cambodge. Le chebula ou myrobolan indien est considéré comme le "roi des médicaments" en ayurvéda. On l’appelle aussi "haritaki", et en sanskrit, cela signifie littéralement "qui vole la maladie" ! Il regorge de bienfaits, particulièrement sur le foie, le système digestif, mais aussi la mémoire.

Le chebula pour lutter contre le vieillissement prématuré

Durant des millénaires, le chebula a été utilisé sur le corps, mais aussi ingéré pour lutter contre l’effet du temps qui passe et ralentir les signes de vieillesse. Des scientifiques ont tenté de percer les secrets de ce fruit et de nombreuses études ont ainsi révélé que le chebula a une puissante action antioxydante. En effet, l’extrait du fruit a une action inhibante sur le stress oxydatif, responsable du vieillissement des cellules et elle protège l’acide hyaluronique naturellement présent dans la peau, d’où le surnom d’arbre de la longévité. Le chebula permet de favoriser la régénération de l'épiderme, de lutter contre la perte de fermeté. Particulièrement riche en polyphénols, il serait même plus efficace que la vitamine C. Aujourd'hui, de nombreuses marques de cosmétiques et de soins misent sur cet ingrédient miracle et l’incluent dans la composition de leurs crèmes et sérum anti-âge.

Une action détoxifiante

Certes, le mot « détox » est galvaudé aujourd’hui, mais cette petite baie aux grands effets permet de détoxifier l’organisme. Parce que l’on dénombre une dizaine de composées phénoliques et d’acides qui permet de booster l’action du foie (notre station d’épuration dans le corps) et de nettoyer les toxines présentes dans les intestins. Il contribue au fonctionnement optimal de notre deuxième cerveau, il améliore la digestion, il aide à réguler le cholestérol et à réduire la tension artérielle. Il possède également des vertus anti-inflammatoires et à soulager les douleurs articulaires. Pas étonnant donc de trouver l’haritaki dans la préparation la plus célèbre de l’ayurvéda, à savoir le triphala. Toutefois, il est possible de consommer le chebula seul : en décoction, à raison d’une à deux tasses par jour ou en gélule. Il est alors conseillé d’en consommer une à deux par jour, avant les repas. Les effets apparaissent après deux semaines !


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info