Salmonelle, bactérie E Coli... de Kinder à Buitoni, la sécurité alimentaire pose question

Rappel massif de chocolats Kinder : cinq choses à savoir sur l'épidémie de salmonellose

Charlotte Anglade
Publié le 5 avril 2022 à 17h23, mis à jour le 8 avril 2022 à 15h38
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

Des centaines de tonnes de produits chocolatés Kinder ont été rappelés par Ferrero suite à des cas de salmonellose.
Alors que ces friandises sont généralement très prisées pour Pâques, TF1info fait le tour de ce rappel en cinq questions.

Les lapins de Pâques sont cette année pris de court. À deux semaines de Pâques, des friandises chocolatées Kinder sont suspectés d'être à l'origine de plusieurs dizaines de cas de salmonellose en Europe. Le fabricant Ferrero a rappelé une série de produits. Voici cinq choses à savoir sur cette épidémie d'infections, qui rappelle celle de Lactalis, fin 2017.

Quelle est la provenance des produits Kinder rappelés ?

Les produits en question ont été fabriqués dans l'usine Ferrero d'Arlon en Belgique. Ils étaient commercialisés en France, en Belgique, au Royaume-Uni, en Irlande du Nord, en Allemagne et en Suède.

Au Royaume-Uni, les autorités sanitaires avaient déjà fait état samedi d'un rappel sur certains lots de Kinder Surprise en raison d'un "lien potentiel avec une épidémie de salmonellose"

Quels sont les produits concernés par le rappel ?

En France, le rappel porte sur l'équivalent de centaines de tonnes de chocolats, a précisé une porte-parole de Ferrero. Sont concernés :

- des Kinder Surprise 20g (par lot de un, trois, quatre et six) et 100g avec des dates de péremption comprises entre fin juin 2022 et fin octobre 2022 ;

- des Kinder Schoko-Bons avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août 2022 ;

- des Kinder Mini Eggs avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août ;

- des Kinder Happy Moments et Kinder Mix : 193g, Panier 150g, Peluche 133g, Seau 198g, avec des dates de péremption à fin août 2022. 

Combien de cas de salmonellose ont été détectés ?

Une porte-parole des autorités sanitaires britanniques a précisé ce mardi à l'AFP que 63 cas de contamination à la salmonelle étaient répertoriés sur leur territoire. En Suède, quatre cas ont été officiellement déclarés. L'Irlande a fait état de 10 cas.

Côté français, 21 malades ont été signalés par le Centre national de référence des salmonelles de l'Institut Pasteur. Huit d’entre eux ont été hospitalisés et sont tous rentrés à domicile. L'âge médian des cas est de 4 ans. "Les investigations menées par Santé Publique France ont mis en évidence la consommation de certains produits de marque Kinder faisant l'objet de ce retrait-rappel dans les jours précédant l'apparition des symptômes chez les 15 malades qui ont pu être interrogés à cette heure", a détaillé Santé Publique France dans son communiqué mardi.

En Belgique, aucun cas n'a pour le moment été confirmé, mais un certain nombre de cas suspects font l'objet d'une enquête, indique l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).

Que faire si vous avez acheté des produits potentiellement contaminés ?

Dans un communiqué publié ce mardi, Santé Publique France demande aux personnes détenant ces produits de ne pas les consommer et de les jeter immédiatement. "Munis d’une photo de l’emballage avec les références du produit (Date Limite de Consommation, numéro de code barre), les consommateurs peuvent appeler le numéro de téléphone mis à disposition par l’entreprise pour obtenir un remboursement (0800653653) ou la contacter à l’adresse suivante : contact.fr@ferrero.com", indiquent les autorités sanitaires.

Que faire si vous avez consommé des produits potentiellement contaminés ?

La première chose à faire est de surveiller l'apparition d'éventuels symptômes. Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se manifestent par une gastro-entérite, parfois aigüe. Fièvre, diarrhée, vomissements et douleurs abdominales sont les principaux symptômes de l’infection, qui apparaît dans les 48 heures qui suivent la consommation. L'infection disparaît généralement spontanément en 3 à 5 jours en moyenne. Dans le cas où vous présentez ces symptômes, les autorités sanitaires invitent néanmoins à consulter votre médecin traitant "sans délai".

Une infection par les salmonelles peut en effet être grave, voire mortelle chez certaines personnes fragiles, comme les nourrissons, les femmes enceintes ou les personnes au système immunitaire affaibli. Les personnes sous traitement contre l’acidité gastrique ou sous antibiothérapie à large spectre sont également à risque. Chez ces individus, une antibiothérapie peut être prescrite.

Lire aussi

Par ailleurs, afin de limiter la transmission de personne à personne (en particulier au sein des foyers avec de jeunes enfants), il est recommandé de bien se laver les mains à l'eau et au savon après être allés aux toilettes, après avoir changé son enfant, et avant de faire la cuisine.


Charlotte Anglade

Tout
TF1 Info