Après les 18-25 ans, Emmanuel Macron élargit la gratuité des préservatifs en pharmacie aux mineurs

M.L (avec AFP)
Publié le 9 décembre 2022 à 20h21
JT Perso

Source : TF1 Info

Le chef de l'État avait annoncé jeudi que les préservatifs masculins seraient gratuits dès le 1er janvier 2023 pour les 18-25 ans en pharmacie.
Il a finalement décidé d'élargir cet accès aux mineurs, après avoir été interpellé notamment par l'animateur de télévision Christophe Dechavanne, mobilisé de longue date sur le sujet.

La mesure fera l'effet d'"une petite révolution de prévention", a promis Emmanuel Macron : le préservatif sera gratuit en pharmacie à partir de janvier pour les 18-25 ans, a-t-il annoncé jeudi, en marge d'un déplacement dans la Vienne. Une décision censée répondre au nombre d'infections sexuellement transmissibles (IST) en progression chez les jeunes, mais qui excluait les mineurs. Interpellé à ce sujet, le chef de l'État a finalement accepté d'élargir cet accès gratuit aux moins de 18 ans. 

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans en pharmacie est une mesure "essentielle pour que nos jeunes se protègent lors de leurs rapports sexuels", s'est félicité le président dans une courte vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux. "Mais j'ai été pris à partie par beaucoup, en tout cas plusieurs d'entre vous, sur le fait que beaucoup de nos jeunes mineurs avaient des rapports sexuels, qu'il fallait aussi qu'ils puissent se protéger et qu'ils pouvaient avoir les mêmes contraintes financières. Alors, je dis banco, allons-y", a-t-il poursuivi. "On va faire travailler les équipes pour étendre cette mesure aux mineurs. Je pense que c'est une très bonne politique de prévention pour permettre à tous les jeunes de se protéger", a annoncé Emmanuel Macron.

"Protéger notre jeunesse"

Quelques minutes plus tôt, il avait répondu à l'animateur de télévision Christophe Dechevanne, qui avait lancé en 1992 une campagne pour la vente de préservatifs à 1 franc, baptisée "Sortez couverts". "C’est une super bonne nouvelle", avait réagi ce dernier sur Twitter après l'annonce de la gratuité des préservatifs pour les 18-25 ans. "Mais, comme la pilule du lendemain, (prescriptible pour les mineurs par les pharmaciens sans passer par le médecin) ne pourrait-on pas inclure en priorité, pour les préservatifs, les mineurs très largement concernés", avait-il objecté. 

"Ce qui guide mon action, c’est de protéger nos concitoyens, de protéger notre jeunesse. Je vous réponds donc : banco, nous allons le faire", a promis en réponse Emmanuel Macron. Il n'a toutefois pas précisé les modalités de cette prise en charge élargie. Concernant les 18-25 ans, le ministre de la Santé, François Braun, a seulement annoncé vendredi un dispositif "très simple" sur BFMTV et RMC : "un remboursement à 100% par la Sécurité sociale", "sans ordonnance".

Lire aussi

Jusqu'alors, des préservatifs masculins étaient déjà remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de 60%, sans limites d'âge, mais sur prescription obligatoire d'un médecin ou d'une sage-femme. Deux modèles sont concernés, "Eden" et "Sortez couverts !". Mais ce dispositif est méconnu : seuls 21% des mineurs et 29% des 18-24 ans en ont entendu parler, a indiqué jeudi l'Élysée. Quant aux mineurs, ils comptent déjà parmi les principaux bénéficiaires des quelque 5 à 6 millions de préservatifs distribués gratuitement chaque année, que ce soit dans les points accueil et écoute jeunes, à l'infirmerie des collèges et lycées, dans les centres d'animation ou les MJC, etc. Mais ces distributions gratuites pèsent peu face aux plus de 112 millions de préservatifs vendus en 2021, tous réseaux confondus (grandes surfaces, pharmacies...), d'après Santé Publique France.

"On va continuer le travail de prévention", a également promis Emmanuel Macron ce vendredi soir, revenant notamment sur l'élargissement de la gratuité du dépistage du VIH à "d'autres pathologies, d'autres virus", mais aussi sa volonté d'"aller plus loin sur la vaccination face à certains virus" sexuellement transmissibles, notamment les papillomavirus humains.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info