Brain tapping : la solution miracle contre les insomnies ?

par Benedicte FLYE SAINTE MARIE pour TF1 INFO
Publié le 23 octobre 2023 à 7h00

Source : JT 20h WE

Les Français se plaignent d’une qualité de sommeil dégradée.
Le brain tapping peut être un bon moyen d’évacuer le stress avant la nuit.
Il est bien perçu par les professionnels de santé.

Nous sommes brouillés avec Morphée. En mars 2023, une enquête de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) a montré que 37 % des habitants de l’Hexagone sont insatisfaits de leurs nuits. Si elles sont aussi perturbées, c’est notamment parce qu’ils sont nombreux (80 %) à connaître des réveils nocturnes. Mais ils peinent aussi à s’endormir le soir. S’assoupir leur prend en moyenne 40 minutes en semaine contre 28 minutes le week-end. Pour celles et ceux qui font face à ces difficultés, le brain tapping peut être la solution. Très en vogue sur TikTok où les vidéos qui lui sont consacrées dépassent plusieurs dizaines de millions de vues, cette technique s’appuie sur des principes de médecine chinoise, d’acupuncture et de kinésiologie. Elle consiste à aller stimuler, avec les doigts d’une main ou des deux mains, certains points énergétiques du visage et du corps par le biais de petits tapotements. 

Dans quelles zones effectuer le brain tapping ?

Les endroits concernés sont le sommet de la tête, l’entre-sourcils, les coins externes des yeux, le dessous du nez, le menton, la clavicule, le centre de la poitrine et le dessous des bras. Ce rituel, qui aurait le pouvoir de libérer l’organisme de ses tensions et d’encourager le cerveau à se déconnecter, s’accompagne également de mantras de verbalisation positives telles que "je me libère de mes tensions et je m’endors", "je suis détendu(e)" ou "j’arrête de m’angoisser". Il doit être réalisé dans un endroit confortable, par exemple dans son lit, en position assise ou couchée. Il faut le répéter sept à neuf fois par zone, de plus en plus doucement afin de favoriser la relaxation. 

Une méthode validée par les experts du bien-être

S’ils sont d’habitude plutôt prompts à s’ériger contre les procédés qui se popularisent via les réseaux sociaux, le brain tapping est favorablement accueilli par les psychologues et autres praticiens en santé mentale. D’abord parce qu’il n’expose à aucun danger, contrairement à beaucoup des tendances et modes qui prennent racine sur Internet. Ensuite parce qu’il est très largement inspiré de l’"Emotional Freedom Technique" ( EFT), qui se pratique couramment en cabinet et dont l'utilité est attestée par de très nombreuses études scientifiques. Dans un article publié dans la revue spécialisée Journal of Interprofessional Education & Practice en mars 2023, la docteure en philosophie Suzanne Blacher détaille ainsi tous les travaux qui lui ont été consacrés et les intérêts de ce type de thérapie pour lutter contre le stress et l’épuisement professionnel. Efficace et sans risque, ce geste d’autosoin ne dispense néanmoins pas ses adeptes d’adopter une hygiène de vie saine, notamment de quitter leurs écrans au moins une heure avant d’aller se coucher. Et il est nécessaire par ailleurs d’aller consulter un médecin quand on souffre de troubles du sommeil chroniques. Ces problèmes peuvent avoir des déclencheurs pathologiques bien précis et nécessiter la mise en place de traitements adaptés.


Benedicte FLYE SAINTE MARIE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info