Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

À quelle température faut-il régler le chauffage pour bien dormir en hiver ?

V. Fauroux | Reportage vidéo : Yann Hovine et Christophe Moutot
Publié le 11 octobre 2022 à 9h53
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le gouvernement préconise de limiter le chauffage à 19 degrés dans les logements cet hiver, voire à 17 °C dans les chambres.
Est-ce vraiment un sacrifice ?

Qui n’a jamais été réveillé en pleine nuit, saisi par le froid, sa couette ayant glissé au sol ? Ou encore, qui n’a jamais connu de difficultés à s’endormir les soirs de canicule ? Cela semble évident pour bon nombre d'entre nous : le lien entre la température de la chambre et le sommeil sont intimement liés. Mais pour quelles raisons les médecins préconisent-ils de baisser le chauffage dans cette pièce ?

Entre 16 et 18 °C

 "L’endormissement est favorisé par une baisse de la température du corps humain. Une température idéale se situerait entre 16 et 18 °C", explique le Dr Maher Abouda, pneumologue et spécialiste du sommeil au centre hospitalier de Châteaudun (Eure-et-Loir), dans lle reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. La raison est la suivante :  spontanément, au moment du coucher, notre cerveau - plus précisément l’hypothalamus - qui joue un rôle de thermostat, fait baisser notre température corporelle pour favoriser l’endormissement. Une chambre fraîche apporte un confort thermique qui met notre corps en condition pour enclencher ce processus.

En effet, deux fois par jour, la température interne du corps baisse et c’est donc durant ces phases que la capacité à dormir est optimale. Ces phases se situent généralement vers 14 heures (heure de la sieste) ou le soir après 22 heures. Elles peuvent varier d’un individu à l’autre selon que l’on est du matin ou du soir. Ainsi, s'il fait trop chaud, la baisse de la température du corps se fera difficilement et perturbera le sommeil. Comme le préconise le gouvernement, une chambre à 17 °C est par conséquent, et en dépit des changements de température dus aux saisons, l’un des facteurs essentiels à une bonne nuit de sommeil.

Lire aussi

Les Finlandais vont même bien plus loin. Convaincus que leurs bébés font leur sieste profondément autour de 0 °C. Les mamans les laissent volontairement dormir sur la terrasse pendant qu'elles boivent leurs thés à l'intérieur. Peut-être un exemple à suivre en ces temps de sobriété énergétique...


V. Fauroux | Reportage vidéo : Yann Hovine et Christophe Moutot

Tout
TF1 Info