SANTÉ - La Fédération française de cardiologie (FFC) s'inquiète du manque d'activités physiques chez les enfants. Un spot va être diffusé à la télévision dès samedi pour sensibiliser les parents.

Le constat est sans appel. Les enfants devraient faire au moins une heure d'activité physique par jour, mais ils ne le font pas selon la Fédération française de cardiologie (FFC) qui estime qu'un enfant sur deux ne bouge pas assez.

L'association, qui lutte contre les maladies cardio-vasculaires, a donc décidé de diffuser un spot de 30 secondes sur les chaînes de la TNT, de France Télévision et de Canal + à partir de samedi. L'objectif est de rappeler aux parents que "les enfants sont faits pour bouger" et que ces derniers prennent "plus de risques à rester assis qu'à bouger".

Et plus l'âge augmente, moins les jeunes ont tendance à suivre ce conseil. Selon l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), moins de la moitié des enfants pratiquent des jeux de plein air à l'école primaire. Mais à 15 ans, ils ne sont plus que 14% chez les garçons et 6% chez les filles à pratiquer une activité physique modérée à intense. Bien que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande au moins 60 minutes par jour pour les 5-17 ans.

Les cardiologues pointent du doigt la "surconsommation d'écrans"

Un récent rapport de l'Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité (Onaps) révèle également que moins de 30% des collégiens se rendent en cours à pied et 4% à vélo ou en trottinette. 

Pour la FFC, la "surconsommation d'écrans" est un vrai problème. Les enfants de 3 à 17 ans les consultent 3h en moyenne par jour, et cela peut monter à 4h30 en semaine chez les 13-18 ans, et 6h le week-end pour cette même tranche d'âge.

"Les enfants se constituent un capital santé qui va diminuer à partir de 30 ans. Mais plus ce capital est constitué jeune, plus il est facile de se construire des habitudes", explique à l'AFPle Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes.


Aurélien DELIGNE

Tout
TF1 Info