L'info passée au crible
Verif'

À l'huile d'olive ou à la bière, ces dangereuses "recettes miracles" vantées sur TikTok pour mieux bronzer

Publié le 21 août 2023 à 17h32

Source : TF1 Info

Au cœur de l’été, des influenceurs font la promotion de solutions radicales pour un bronzage maximal.
Des recettes qui incluent rarement une protection solaire et qui sont dangereuses pour la peau.

Pour avoir le teint le plus halé possible, chacun sa technique. Et les réseaux sociaux ne sont pas en reste sur le sujet. Ils contribuent même à la popularité de certaines tendances, poussées par des influenceurs qui profitent de l’été pour vanter des produits et des techniques controversés pour un bronzage optimal. Sur TikTok, l’objectif est tout tracé : à la rentrée, il faut avoir un "bronzage Punta Cana", du nom de la ville des Caraïbes où le soleil brille une bonne partie de l’année.

Et plusieurs pratiques sont devenues virales sur la plateforme, en dépit des risques pour la santé. "On va essayer la trend", reprennent en chœur des internautes avant de reproduire machinalement ces méthodes. "Une dérive problématique de plus", alerte le collectif AVI. Cette association, qui vient aide aux victimes d'arnaques d’influenceurs, considère par là que "ces astuces débiles et produits dangereux, conseillés par des influenceurs pour bronzer, peuvent avoir des conséquences graves et préoccupent les spécialistes de la santé".

La mode dangereuse de l’anti-sunscreen

La plus radicale d'entre elles est la tendance de l’"anti-sunscreen", ou de l’"anti-crème solaire". Autrement dit, l'absence totale de protection durant les longues heures passées à s’exposer au soleil. Après la tendance du "sunscreen contouring" devenue populaire il y a deux ans, celle-ci est censée remplir le même contrat : bronzer mieux et surtout plus vite. L’une des influenceuses qui défend le mieux cette méthode est sûrement Shannon Fairweather. Cette Américaine se retrouve aujourd’hui en tête des vidéos TikTok sur le sujet. Son droit de réponse, suite aux critiques provoquées par la promotion de cette technique, cumule à lui seul les 700.000 vues. 

Cette star des réseaux sociaux préfère ainsi l’huile de coco à la crème solaire, qui serait trop "chimique". Un argument qui ne repose sur aucun fondement médical. Et pour se passer de protection, la jeune femme recommande simplement de se mettre à l’ombre après une trop longue exposition. Ce qui n’est pas toujours suffisant, rappelle l’institut national du cancer puisqu’"à la plage, le parasol est utile mais ne protège pas intégralement des rayons du soleil" à cause de leur réverbération sur le sable.

Le combo huile d’olive et citron

Une autre recette, présentée comme la solution miracle pour bronzer en un temps record, trouve là aussi des adeptes sur TikTok. Qui n’hésitent pas à la tester en plein soleil sur leur peau et inciter d’autres à faire de même. Consistant en un mélange d’huile d’olive et de citron, cette "protection" n’en est pas une. Inefficaces contre les dangers du soleil, ces deux ingrédients accroîtraient même la pénétration des rayons UV dans la peau. Et Santé publique France le rappelle, le rayonnement ultraviolet est "responsable de diverses pathologies dont certains cancers cutanés". D’après l’organisme, une bonne protection comprend une crème solaire avec un indice UV, un chapeau et un tee-shirt, le tout porté à l’ombre.

Sur TikTok, le mélange huile d'olive-citron est présenté comme ultra-efficace pour bronzer
Sur TikTok, le mélange huile d'olive-citron est présenté comme ultra-efficace pour bronzer - DR

Le concept farfelu du beer taning

C’est peut-être la méthode la plus folle et qui a fait le plus parler d’elle cet été (voir notre article). Baptisée "beer tanning", ou "bronzage à la bière", cette pratique consiste comme son nom l'indique à recouvrir sa peau avec cette boisson en guide d'autobronzant. Sur TikTok, on trouve bon nombre de vidéos de vacancières et vacanciers, cannette à la main, en quête d’un teint parfaitement hâlé. Poussée par l’algorithme de la plateforme, la méthode attire sans qu’elle ne soit considérée aujourd’hui comme efficace. 

Vantée sur les réseaux sociaux depuis 2020, la tendance a néanmoins pris de l’ampleur cette année, sous l’œil inquiet des médecins et autres spécialistes. En plus d'augmenter le vieillissement prématuré de la peau et d'entraîner une détérioration de l’épiderme, le "beer tanning" exposerait à un risque accru de coups de soleil, et potentiellement de cancer de la peau. En France, "plus de 80 % des cancers de la peau sont liés à une exposition excessive au soleil", souligne l’institut national du cancer.

De la même manière, des compléments alimentaires sont souvent présentés avant l’arrivée des vacances comme la méthode infaillible pour mieux préparer sa peau au soleil. Un procédé qui se vend de plus en plus, mais qui n'est pas scientifiquement prouvé, rappelait l’Inserm à ce sujet.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info