Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccin chinois : Emmanuel Macron critique son opacité et ses risques éventuels

Emilie SPERTINO
Publié le 5 février 2021 à 6h59
JT Perso

Source : TF1 Info

VACCIN – Le président français Emmanuel Macron a critiqué jeudi 4 février l'opacité du vaccin chinois contre le Covid-19 et ses risques éventuels de faciliter le développement de nouveaux variants.

Le président français Emmanuel Macron a critiqué jeudi l'opacité du vaccin chinois contre le Covid-19 et ses risques éventuels de faciliter le développement de nouveaux variants, lors d'un échange avec le groupe de réflexion Atlantic Council.

"Je n’ai absolument aucune information sur le vaccin chinois. Je ne fais pas commentaire, mais c’est un fait" a pointé le chef de l’Etat lors d’une intervention balayant les grands sujets internationaux lors d’un échange avec le groupe de réflexion Atlantic Council. 

Emmanuel Macron inquiet d'une "diplomatie du vaccin"

Pour le président français, "à moyen et long terme, il est presque sûr que si ce vaccin n’est pas approprié, il facilitera l’émergence de nouveaux variants ; il ne va absolument pas arranger la situation des pays l’ayant adopté". Emmanuel Macron a notamment évoqué la situation de la capitale de l’Amazonie, Manaus, dans le nord du Brésil, où un variant est désormais dominant. 

Pour "gérer le virus par le vaccin", il faut avoir  "des informations transparentes" a-t-il déclaré. "Ce n’est pas le cas pour le vaccin chinois à ce stade" a-t-il avancé.  "L’efficacité à court terme pourrait nuire à l’efficacité à moyen terme dans cette situation" a-t-il mis en garde.

Lire aussi

Le chef de l’Etat fait allusion à la "diplomatie du vaccin" déployée par la Chine ces derniers mois. La puissance asiatique a fourni en vaccins des pays des Balkans, du Golfe et africains "dans des proportions qui ne sont pas tout à fait claires pour nous mais avec des succès diplomatiques manifestes" a commenté le président de la République. Il a néanmoins rappelé la ligne que suit la France en matière de politique vaccinale. "Si nous avons une approche globale et coordonnée, je pense qu’à très long terme, nous pouvons être plus efficaces" a-t-il insisté. 


Emilie SPERTINO

Tout
TF1 Info