Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : Merkel a reçu une seconde dose de Moderna après une première injection d'AstraZeneca

Maxence GEVIN
Publié le 22 juin 2021 à 17h36
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : Michael Sohn / POOL / AFP

COCKTAIL - La chancelière allemande a reçu mardi une seconde dose du vaccin anti-Covid Moderna après s'être faite administrer une première injection d'AstraZeneca.

Après une première dose du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca, la dirigeante allemande a reçu mardi une seconde injection Moderna. "Oui, nous confirmons" que la chancelière a fait ce choix, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'élu de l'Union chrétienne-démocrate. Âgée de 66 ans, Angela Merkel avait publié la photo de son certificat de vaccination après sa première injection le 16 avril dernier. 

En Allemagne, le vaccin AstraZeneca, administré à plusieurs dirigeants, dont le président de la République Frank-Walter Steinmeier, est réservé aux plus de 60 ans (55 ans en France). Mais le pays a aussi choisi d'adopter massivement un "schéma vaccinal mixte", injectant massivement des secondes doses de vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna) après une première dose d'AstraZeneca. L'Hexagone a opté pour une stratégie similaire.

L'utilisation de ce vaccin a été, pendant un temps, suspendue dans plusieurs pays européens après plusieurs cas de thromboses recensés en Europe. Quelques jours plus tard, l'Agence européenne des médicaments (EMA) avait relevé que ces risques semblaient "surtout présents chez les personnes jeunes", permettant la reprise de la vaccination. 

Lire aussi

Plus de la moitié (51,2%) de la population allemande, soit 42,5 millions de personnes, ont reçu au moins une dose de vaccin et 26,3 millions (31,6%) sont totalement vaccinées, selon les chiffres publiés mardi par l'institut Robert Koch.


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info