Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination : 500.000 nouveaux créneaux bientôt disponibles, promet Olivier Véran

La rédaction de LCI
Publié le 19 janvier 2021 à 11h52
JT Perso

Source : TF1 Info

CORONAVIRUS – Le ministre de la Santé a reconnu que la campagne élargie aux plus de 75 ans prendrait du temps mais que l’objectif de vacciner 2,4 millions de personnes d'ici fin février était maintenu.

Site en maintenance, créneaux indisponibles… La campagne de vaccination élargie aux plus de 75 ans le 18 janvier et quelques jours plus tôt à Metz ou Nancy connait quelques manqués depuis ses débuts. Au micro de France Inter ce mardi 19 janvier, Olivier Véran a reconnu que celle-ci "prendra du temps, plusieurs semaines" alors que la prise de rendez-vous s’avère laborieuse sur les sites de santé.fr ou de doctolib en raison de l’afflux des demandes depuis lundi. "Plus de 6 millions de personnes sont amenées à se faire vacciner et nous n’avons pas 6 millions de vaccins", a-t-il illustré.

140.000 créneaux restants pour la vaccination

"2 millions de rendez-vous de vaccinations ont été donnés. Aujourd’hui, nous passerons la barre des 2 millions", a indiqué le ministre de la Santé, d’après ses chiffres consultés ce mardi matin. "Il reste 140.000 créneaux sur toute la France, ce qui est peu", a-t-il concédé, avant de promettre que 500.000 nouveaux rendez-vous supplémentaires seraient disponibles dans les prochains jours dans 300 centres de vaccination. Avant la fin de semaine, les personnes qui n’obtiendront pas de rendez-vous dans l’immédiat seront placées sur liste d’attente et seront rappelées dès lors qu’un créneau sera disponible, a-t-il ajouté. En attendant, l’objectif de 2,4 millions de Français vaccinés d’ici fin février est bel et bien maintenu par l’exécutif.

Répondant aux maires mécontents, et notamment à Martine Aubry, qui évoquent une pénurie de doses et une répartition inégale selon les territoires, Olivier Véran a annoncé la publication "en toute transparence le nombre précis de doses dont chaque centre de vaccination dispose chaque semaine". Des données qui seront accessibles "dès la fin de semaine" sur le site santé.fr, "de manière à ce que les Français voient qu’il n’y a pas de stocks cachés". Le stock disponible au niveau national est estimé à 8000 doses de vaccin, a-t-il précisé, ajoutant que "le reste est totalement déployé dans les territoires".

Le ministre est revenu sur le rythme de la vaccination, reprenant d'ailleurs les termes utilisés lundi par Jean Castex. "Nous vaccinons à flux tendu. Le lundi ou le mardi, les stocks nous sont livrés sur le territoire et le lundi ou le mardi, nous les déployons dans les territoires et les centres de vaccination. Il n’y a pas de stocks cachés, nous fonctionnons à flux tendu." Hier, l’Auvergne-Rhône-Alpes était la région la plus sujette à la vaccination avec 51.631 personnes ayant reçu une dose du vaccin contre le Covid-19, suivies de la Bourgogne-Franche-Comté (28.747) et la Bretagne (21.645). À l’inverse, la Réunion n’a vu que 408 personnes se faire vacciner.

Et alors que le sujet d’un éventuel passeport vaccinal a été écarté pour l’heure par l’exécutif, Olivier Véran a tenu à préciser qu’il pourrait de nouveau être sur la table des discussions. "Si le vaccin protège des formes graves et de la contagiosité, ce que je ne sais pas encore, ce débat sera nécessaire et cohérent. Mais c’est très prématuré de se poser cette question."


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info