Covid-19 : le défi de la vaccination

Bientôt 50 millions de premières injections en France : qui sont les derniers non-vaccinés ?

La rédaction de LCI
Publié le 30 août 2021 à 18h43
Bientôt 50 millions de premières injections en France : qui sont les derniers non-vaccinés ?

Source : Sameer Al-DOUMY / AFP

VACCIN - La France s'apprête à franchir, dans les prochains jours, la barre des 50 millions de primo-vaccinés. Cependant, certaines classes d'âge, parfois à risque, sont à la traîne.

Longtemps à la traîne en matière de vaccination, la France est désormais l'un des pays où la couverture vaccinale est la plus importante du monde, derrière l'Espagne, mais devant le Royaume-Uni, Israël ou encore les États-Unis. Avec plus de 48,3 millions de primo-vaccinés en France, d'après les chiffres du ministère de la Santé dimanche, la France s'apprête à atteindre l'objectif de Jean Castex, fixé le 21 juillet dernier. Le Premier ministre avait en effet misé sur les 50 millions de primo-vaccinés d'ici à la fin août, une barre symbolique qui devrait être atteinte dans les premiers jours de septembre.

Malgré cette avancée encourageante, certaines catégories de la population hésitent encore à sauter le pas. Qui sont alors les derniers non-vaccinés en France ? 

15% des plus de 80 ans non vaccinés

Dans le détail, ces 50 millions de primo-vaccinés représentent près de 85% de la population des plus de 12 ans en partie immunisés contre le Covid-19, soit 75% de l'ensemble des Français. Certaines catégories d'âges sont toutefois moins protégées que la moyenne, malgré leur vulnérabilité au virus.

C'est notamment le cas des 75 ans et plus, qui sont parmi les plus à risque. Alors que les 60-69% sont 85% à être pleinement vaccinés et les 70-74 ans 93%, le chiffre tombe à 81% chez les plus de 80 ans. Dans cette tranche d'âge, 15% n'ont reçu aucune injection. 

Une rentrée scolaire qui s'avère "très complexe"

À quelques jours de la rentrée scolaire, et alors qu'ils peuvent se faire vacciner depuis la mi-juin, les 12-17 ans ne sont que 60% à avoir reçu au moins une dose de vaccin. Depuis plusieurs semaines, des épidémiologistes alertent sur cette rentrée "à risque", même si l'immense majorité des cas de Covid-19 chez les adolescents sont bénignes. Dans sa dernière note, datée du 20 août, le Conseil scientifique estime que les tests dans les écoles primaires devraient être plus généralisés et plus réguliers que ce qui est prévu par l'Éducation nationale - soit 600.000 tests salivaires hebdomadaires - faute de quoi la rentrée pourrait être "très complexe". 

Vaccination : tout est bon pour convaincre les récalcitrantsSource : JT 20h Semaine
JT Perso

À l'inverse, les 65-74 ans sont les meilleurs élèves en termes de vaccination : plus de 88% d'entre eux ont un schéma vaccinal complet. Suivent ensuite les 50-64 ans, avec plus de 82% pleinement vaccinés. Enfin, les 18-29 ans et les 30-49 ans sont au coude-à-coude, avec respectivement 68,76% et 70,65% de personnes totalement immunisées. 

On vient de franchir le million de Français vaccinés via nos opérations d''aller vers'

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement

Pour tenter de convaincre ou d'aller chercher les derniers non vaccinés, le gouvernement a déployé un dispositif pour permettre un accès facilité aux gens qui n'ayant pas accès à la vaccination. "On vient de franchir le million de Français vaccinés via nos opérations d’'aller vers' [...] qu’on fait avec des associations, des collectivités locales, pour aller chercher des personnes qui ne peuvent pas, pour différentes raisons, se déplacer jusqu’à la vaccination", s’est ainsi félicité Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, invité ce dimanche Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info