Covid-19 : l'Italie instaure l'obligation vaccinale pour les plus de 50 ans

par Julien VATTAIRE
Publié le 6 janvier 2022 à 7h34
Covid-19 : l'Italie instaure l'obligation vaccinale pour les plus de 50 ans
Source : istock

VIRUS - Face à une hausse du nombre de contaminations liées au Covid-19, le gouvernement italien a décidé mercredi d'instaurer l'obligation vaccinale pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans.

L'Italie va franchir le cap de la vaccination obligatoire. Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a confirmé que cette mesure, visant uniquement les plus de 50 ans, avait été adoptée en conseil des ministres, mercredi. "Nous voulons freiner la courbe des contaminations et inciter les Italiens qui ne se sont pas encore vaccinés à le faire", a-t-il justifié dans un communiqué du gouvernement. Selon l'Institut national de statistique (Istat), 28 millions d'Italiens âgés de plus de 50 ans sont concernés par cette décision. 

L'Italie n'est pas épargnée par le variant Omicron

Ce décret-loi compte imposer l'obligation vaccinale aux personnes âgées de 50 ans et plus qui ne travaillent pas. Pour ceux disposant d'une activité professionnelle, que ce soit dans le privé ou le public, un pass vaccinal leur sera exigé à partir du 15 février. L'objectif avec cette obligation vaccinale est d'intervenir "en particulier sur les classes d'âge qui sont le plus à risque d'être hospitalisées pour réduire la pression sur les hôpitaux et sauver des vies", a précisé Mario Draghi. 

L'Italie, pays qui dénombre 138.000 morts depuis le début de l'épidémie du Covid-19, va déjà exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym. Ce même pass vaccinal est également exigé dans certaines catégories professionnelles, comme le personnel de santé, le personnel scolaire et les forces de l'ordre.


Julien VATTAIRE

Tout
TF1 Info